Attentat à Nice : au moins 84 morts et 18 personnes gravement blessées

Publié le 15/07/2016 - 08:44
Mis à jour le 15/07/2016 - 10:32

Ce jeudi 14 juillet 2016 vers 22h45, un camion a foncé dans la foule qui regardait le bouquet final du feu d'artifice sur la promenade des Anglais à Nice. Ce vendredi, le bilan fait état d'au moins 84 personnes décédées, dont de nombreux enfants, et 18 personnes très gravement blessées.

capture_decran_2016-07-15_a_10.23.41.png
©RTL France - Twitter
PUBLICITÉ

Un homme à bord d’un poids lourd blanc a foncé dans la foule sur 2 kilomètres en percutant de nombreuses personnes qui se trouvaient sur son chemin. Ensuite, il a utilisé un pistolet pour tirer sur la foule.

Le chauffeur a été neutralisé avant d’être abattu par les forces de police. 

Il s’agirait d’un attentat terroriste selon les propos de François Hollande. D’après un permis de conduire retrouvé dans le camion de location, il s’agirait d’un homme franco-tunisien âgé de 31 ans domicilié à Nice. Selon la police, cet individu figurant sur le papier d’identité est seulement connu pour des faits de droit commun.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

attentat nice

Attentat de Nice : le témoignage de Camille, une Bisontine qui s’est retrouvée à quelques mètres du camion…

Camille, 25 ans, est une Bisontine qui suit ses études de droit à la faculté de Dijon et qui est partie à Nice avec son ami et deux enfants âgés de 8 et 13 ans, pour les vacances. Jeudi 14 juillet 2016, ils étaient sur la promenade des Anglais pour admirer le feu d'artifice quand tout à coup, ils entendent "bam bam bam" et commencent à courir à "folle allure" en ayant peur de "se prendre une balle dans le dos". 

Damien Meslot : « Nos agents réservistes bénéficieront désormais de 20 jours par an pour renforcer notre sécurité »

Damien Meslot, député-maire de Belfort, a annoncé aujourd’hui, mardi 19 juillet 2016, qu’il portait de 15 à 20 le nombre de jours de mise à disposition pour les agents de la Ville de Belfort et de la CAB (Communauté de l’agglomération belfortaine) appartenant à la réserve opérationnelle. Cette décision est liée aux événements ayant touché Nice il y a quelques jours.

Attentat de Nice : rassemblement en hommage aux victimes ce matin à Besançon

Après la tragédie qui s’est déroulée à Nice vendredi 14 juillet 2016, et en lien avec le deuil national de trois jours décrété par le gouvernement ainsi que l’appel à respecter une minute de silence au sein des services de l’Etat, le maire de Besançon appelle les Bisontines et les Bisontins à se rassembler Esplanade des Droits de l’Homme, lundi 18 juillet à 11h50 afin de rendre un hommage aux victimes du drame que Nice et ses habitants ont connu.

Etat d’urgence et deuil national : les recommandations de la préfecture du Doubs

Le Pre?sident de la Re?publique a de?cre?te? trois jours de deuil national les 16, 17 et 18 juillet. Dans ce contexte, il appartient aux organisateurs, notamment les communes, de maintenir ou non des manifestations qui, selon leur nature, ne seraient pas compatibles avec ces journe?es de deuil ou? la Nation s’associe a? la douleur des victimes et des familles frappe?es a? Nice, est indiqué dans un communiqué de la préfecture du Doubs.

Attentat de Nice : où sont les fleurs et les bougies à Besançon ?

Lors des précédents attentats en France, les 7 janvier et 13 novembre 2015, l'unique arbre entouré de trois bancs sur la place Pasteur à Besançon était devenu un lieu d'hommage aux victimes, de recueillement seulement quelques dizaines de minutes après les drames. Ce vendredi 15 juillet 2016, 19 heures après l'attaque à Nice, aucune bougie ni aucune fleur n'ont été posées. Pourtant, le bilan ne cesse de s'alourdir : 85 personnes décédées, une cinquantaine d'enfants entre la vie et la mort... 

Attentat de Nice : les réactions des politiques en Franche-Comté

Ce jeudi 14 juillet 2016 vers 22h45, un camion a foncé dans la foule se trouvant sur la promenade des Anglais à Nice. Il s'agit d'un attentat terroriste selon le président de la République. Le bilan fait état d'au moins 84 personnes décédées, dont de nombreux enfants, et 18 personnes très gravement blessées. Les réactions en Franche-Comté...

Dans la catégorie

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

La semaine européenne de la vaccination commence le 24 avril 2019 à Besançon

La Semaine européenne de la Vaccination (SEV) se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet évènement constitue un temps fort pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que "la vaccination est la prévention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses". Deux villages Info Vaccination et les premiers seront installés à Besançon le 24 avril et Dijon le 26 avril.

Combien de kilos de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon pour Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #3 • Pâques est l'une des périodes les plus importantes économiquement pour les chocolatiers en France y compris à Besançon. C'est pourquoi ils ne doivent pas rater l'occasion de proposer un maximum de produits à leurs clients. Quelle quantité de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon ? C'est la Question (pas si) con de ce mercredi 17 avril 2019 sur le thème de Pâques…

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 20.77
ciel dégagé
le 18/04 à 15h00
Vent
3.37 m/s
Pression
1018.542 hPa
Humidité
55 %

Sondage