Etat d'urgence et deuil national : les recommandations de la préfecture du Doubs

Publié le 16/07/2016 - 16:38
Mis à jour le 16/07/2016 - 16:40

Le Pre?sident de la Re?publique a de?cre?te? trois jours de deuil national les 16, 17 et 18 juillet. Dans ce contexte, il appartient aux organisateurs, notamment les communes, de maintenir ou non des manifestations qui, selon leur nature, ne seraient pas compatibles avec ces journe?es de deuil ou? la Nation s’associe a? la douleur des victimes et des familles frappe?es a? Nice, est indiqué dans un communiqué de la préfecture du Doubs.

img_0881.jpg
©Damien
PUBLICITÉ

Les services de l’Etat sont convie?s par Monsieur le Pre?fet du Doubs a? observer une minute de silence le lundi 18 juillet a? midi. Les communes peuvent e?galement s’associer a? ce moment de recueillement en hommage aux victimes. Il conviendra qu’elles en informent pre?alablement les forces de l’ordre.

Pour le de?partement du Doubs, une re?union de se?curite? s’est tenue a? la pre?fecture dans la matine?e du vendredi 15 juillet afin de refaire un point de situation sur la programmation des grands rassemblements a? venir, en particulier le passage du Tour de France le 18 juillet dans le Haut Doubs qui be?ne?ficiera de la pre?sence de 180 gendarmes, en cohe?rence avec les mesures spe?cifiques prises par les organisateurs du Tour. Un e?tat-major de se?curite? se tiendra e?galement lundi 18 juillet a? la pre?fecture.

Dans le cadre de l’e?tat d’urgence et de sa prolongation, il est rappele? aussi les consignes de vigilance qui doivent e?tre prises en compte par les organisateurs de rassemblement pre?vus pendant cette pe?riode estivale. Le pre?fet du Doubs a adresse? un message aux maires afin qu’ils se rapprochent, si l’importance de la manifestation le justifie, des services de se?curite? en vue notamment de se faire conseiller et le cas e?che?ant, si la situation l’exige, de se faire accompagner dans la se?curisation de ces rassemblements.

(Communiqué) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires se fera à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires se fera à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu ce mercredi 24 juillet 2019 au 19 Régiment du Génie à Besançon, selon le Ministère des Armées. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.2
nuageux
le 23/07 à 21h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1017.25 hPa
Humidité
68 %

Sondage