Etat d'urgence et deuil national : les recommandations de la préfecture du Doubs

Publié le 16/07/2016 - 16:38
Mis à jour le 16/07/2016 - 16:40

Le Pre?sident de la Re?publique a de?cre?te? trois jours de deuil national les 16, 17 et 18 juillet. Dans ce contexte, il appartient aux organisateurs, notamment les communes, de maintenir ou non des manifestations qui, selon leur nature, ne seraient pas compatibles avec ces journe?es de deuil ou? la Nation s’associe a? la douleur des victimes et des familles frappe?es a? Nice, est indiqué dans un communiqué de la préfecture du Doubs.

 ©
©

Les services de l’Etat sont convie?s par Monsieur le Pre?fet du Doubs a? observer une minute de silence le lundi 18 juillet a? midi. Les communes peuvent e?galement s’associer a? ce moment de recueillement en hommage aux victimes. Il conviendra qu’elles en informent pre?alablement les forces de l’ordre.

Pour le de?partement du Doubs, une re?union de se?curite? s’est tenue a? la pre?fecture dans la matine?e du vendredi 15 juillet afin de refaire un point de situation sur la programmation des grands rassemblements a? venir, en particulier le passage du Tour de France le 18 juillet dans le Haut Doubs qui be?ne?ficiera de la pre?sence de 180 gendarmes, en cohe?rence avec les mesures spe?cifiques prises par les organisateurs du Tour. Un e?tat-major de se?curite? se tiendra e?galement lundi 18 juillet a? la pre?fecture.

Dans le cadre de l’e?tat d’urgence et de sa prolongation, il est rappele? aussi les consignes de vigilance qui doivent e?tre prises en compte par les organisateurs de rassemblement pre?vus pendant cette pe?riode estivale. Le pre?fet du Doubs a adresse? un message aux maires afin qu’ils se rapprochent, si l’importance de la manifestation le justifie, des services de se?curite? en vue notamment de se faire conseiller et le cas e?che?ant, si la situation l’exige, de se faire accompagner dans la se?curisation de ces rassemblements.

(Communiqué) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

attentat nice

Attentat de Nice : le témoignage de Camille, une Bisontine qui s’est retrouvée à quelques mètres du camion…

Camille, 25 ans, est une Bisontine qui suit ses études de droit à la faculté de Dijon et qui est partie à Nice avec son ami et deux enfants âgés de 8 et 13 ans, pour les vacances. Jeudi 14 juillet 2016, ils étaient sur la promenade des Anglais pour admirer le feu d’artifice quand tout à coup, ils entendent « bam bam bam » et commencent à courir à « folle allure » en ayant peur de « se prendre une balle dans le dos ». 

Attentat de Nice : rassemblement en hommage aux victimes ce matin à Besançon

Après la tragédie qui s’est déroulée à Nice vendredi 14 juillet 2016, et en lien avec le deuil national de trois jours décrété par le gouvernement ainsi que l’appel à respecter une minute de silence au sein des services de l’Etat, le maire de Besançon appelle les Bisontines et les Bisontins à se rassembler Esplanade des Droits de l’Homme, lundi 18 juillet à 11h50 afin de rendre un hommage aux victimes du drame que Nice et ses habitants ont connu.

Attentat de Nice : où sont les fleurs et les bougies à Besançon ?

Lors des précédents attentats en France, les 7 janvier et 13 novembre 2015, l’unique arbre entouré de trois bancs sur la place Pasteur à Besançon était devenu un lieu d’hommage aux victimes, de recueillement seulement quelques dizaines de minutes après les drames. Ce vendredi 15 juillet 2016, 19 heures après l’attaque à Nice, aucune bougie ni aucune fleur n’ont été posées. Pourtant, le bilan ne cesse de s’alourdir : 85 personnes décédées, une cinquantaine d’enfants entre la vie et la mort… 

Attentat de Nice : les réactions des politiques en Franche-Comté

Ce jeudi 14 juillet 2016 vers 22h45, un camion a foncé dans la foule se trouvant sur la promenade des Anglais à Nice. Il s’agit d’un attentat terroriste selon le président de la République. Le bilan fait état d’au moins 84 personnes décédées, dont de nombreux enfants, et 18 personnes très gravement blessées. Les réactions en Franche-Comté…

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.51
couvert
le 02/03 à 18h00
Vent
0.6 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
65 %