Au moins quatre blessés graves dans l'effondrement d'un immeuble à Paris

Publié le 22/06/2023 - 09:31
Mis à jour le 22/06/2023 - 09:22

Au moins quatre personnes ont été gravement blessées ce mercredi 21 juin 2023 dans l'après-midi en plein Paris où un incendie s'est déclaré après une explosion dans un immeuble qui s'est effondré, selon un bilan provisoire.
 

 © Colin LACROIX © SDIS 25
© Colin LACROIX © SDIS 25

La préfecture de police a fait état en début de soirée de quatre personnes en urgence absolue et vingt-cinq autres en urgence relative. Selon le parquet, deux personnes étaient recherchées dans les décombres de l'immeuble

Quelque 270 pompiers ont été engagés sur les lieux, dans le quartier de l'ancien hôpital militaire du Val de Grâce, dans le Ve arrondissement.

"C'est un bilan provisoire" car "il y a encore des recherches sous les décombres" mais l'incendie "est circonscrit", a déclaré le préfet de police, Laurent Nuñez, lors d'un point presse sur place vers 18h30.

Les 270 pompiers dépêchés, qui ont mobilisé 70 engins, ont "empêché la propagation de l'incendie à deux immeubles mitoyens qui ont été sérieusement déstabilisés par l'explosion" et "ont été évacués", a-t-il ajouté.

  • Les pompiers avaient fait état dans un premier temps de l'effondrement de deux immeubles. Mais selon des sources policières, un seul immeuble s'est effondré.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a décidé d'écourter un déplacement à Nancy pour revenir à Paris, selon son entourage. La maire de Paris Anne Hidalgo, dont les services ont activé la cellule de crise, est également sur les lieux.

Les faits se sont produits peu avant 17H00 au niveau du 277 rue Saint-Jacques, où est installée une école de mode privée, la Paris American Academy, près de l'église Notre-Dame du Val-de-Grâce.

Plusieurs témoins et riverains, interrogés par l'AFP, ont dit avoir senti une odeur de gaz et entendu une "grosse explosion". "Ça a fait un boom très fort. Je suis tombé de ma chaise de réunion, comme d'autres", a déclaré un responsable du secrétariat général de l'Enseignement catholique (Sgec), dont le bâtiment est mitoyen.

"Ça a été précédé par une coupure de courant, un homme de chez nous a voulu sortir pour voir, et a constater une forte odeur de gaz dehors", a-t-il ajouté.

La police judiciaire parisienne a été saisie

"Rien ne permet de déterminer l'origine du sinistre" à ce stade, a indiqué le parquet de Paris, qui a ouvert une enquête pour "blessures involontaires par violation d'une obligation de prudence ou de sécurité". La police judiciaire parisienne a été saisie.

Les "premiers éléments (...) nous conduisent à confirmer que cette explosion est partie de l'immeuble", a déclaré sur les lieux la procureure de la République de Paris, Laure Beccuau. "Nous comptons évidemment sur les victimes en urgence relative pour nous donner de premiers éléments d'investigation et de compréhension sur ce qui a pu se passer", a-t-elle ajouté.

Selon la maire du Ve arrondissement, Florence Berthout, le bruit de l'explosion "tout à fait énorme" s'est propagé "dans une partie de l'arrondissement". Des vitres ont explosé à plus de 400 mètres de l'immeuble, a constaté l'AFP.

"10 secondes de grosse inquiétude"

Alexis, 23 ans, qui habite la rue Saint-Jacques, décrit de "la fumée, des débris aussi et des feuilles (qui) volaient". "On savait pas si on sortait dans la rue s'il allait se passer quelque chose, on savait pas si c'était terroriste. Le bâtiment en face a pris feu, plein de vitres ont explosé", a-t-il ajouté.

oussef, dont la sœur habite au rez-de-chaussée du 273 rue Saint-Jacques, raconte qu'"elle faisait la sieste et qu'il y a eu une forte explosion, elle a cru que c'était un attentat". "Elle n'a rien compris. Des affaires de son appartement sont tombées, il y a des pierres dans la cour", a-t-il ajouté.

Un autre riverain, qui veut garder l'anonymat, a déclaré à l'AFP avoir "entendu une déflagration énorme qui a fait vibrer les vitres". "J'ai cru à un bombardement. Ça a fait résonner dans l'appartement. J'ai eu 10 secondes de grosse inquiétude, beaucoup de gens étaient aux fenêtres", a-t-il poursuivi.

Un périmètre de sécurité a été installé, a constaté une journaliste de l'AFP, mais des riverains sont autorisés à entrer dans une partie de la rue du Val de Grâce.

Le drame de mercredi rappelle celui du 12 janvier 2019. Ce jour-là, une forte explosion provoquée par une fuite de gaz souffle la rue de Trévise, dans le IXe arrondissement de Paris, tuant quatre personnes dont deux pompiers, en blessant 66 autres et laissant quelque 400 sinistrés.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Pancartes anti-migrant : Anne Vignot condamne “des actes criminels” commis durant le carnaval

Le dimanche 7 avril 2024, alors que la fête du carnaval de Besançon battait son plein, deux jeunes femmes se sont immiscées au milieu du cortège et ont brandi des pancartes anti-immigration. Un acte "immonde" pour la maire, Anne Vignot qui a dès ce lundi 8 avril déposé plainte pour incitation à la haine et condamné une fois de plus ce genre d’action lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi dans les bureaux de la Ville. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.56
nuageux
le 12/04 à 21h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
79 %