Alerte Témoin

Automobile: le contre-plan de relance du PS

Publié le 26/01/2009 - 16:54
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:26

Guillaume Bachelay, secrétaire national PS à l'Industrie, a annoncé lundi un contre-plan de relance du PS pour le secteur automobile de l'ordre de 5 milliards d'euros, qui répond aux besoins de ceux que le gouvernement a «oubliés», «les PME, les salariés et les consommateurs».

1232985406.jpg
©carvy
«Il y a aujourd'hui un SOS filière automobile en danger», a affirmé lors d'un point de presse M. Bachelay, estimant que «le gouvernement ne prend pas des mesures à la hauteur de la crise».
 
Selon lui, «le gouvernement confond les exigences des grands constructeurs et équipementiers avec les besoins de la filière automobile» qui comprend «des dizaines de milliers de PME asphyxiées et de salariés mis sur le carreau».
 
Ces propositions s'intègrent dans le plan de relance de 50 milliards d'euros, annoncé la semaine dernière par Martine Aubry.
 
Le coût des mesures reste «dans l'épure» des cinq à six milliards promis par le gouvernement à ce secteur, mais «nous proposons que cette aide soit consacrée prioritairement aux sous-traitants, aux salariés et aux consommateurs», dont le «gouvernement ne s'occupe pas», a affirmé l'élu local de Seine-Maritime. Il propose une aide immédiate de 500 millions d'euros pour l'investissement, la recherche-développement et les voitures propres.
 
Pour les PME-PMI il propose notamment une «intervention contraignante» de l'Etat auprès des banques pour faciliter l'obtention de crédits.
 
En direction des salariés, il propose de prolonger de 800 heures supplémentaires la durée du chômage partiel sur les 18 prochains mois et de porter à 80% l'indemnisation des salariés.
Il suggère aussi que les constructeurs et les banques s'engagent à accorder des crédits à taux bonifiés aux consommateurs.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Sondage : Consommez-vous « local » pour vos courses alimentaires ?

En cette période de crise sanitaire et économique, les Françaises et les Français sont encouragés à s'approvisionner chez des producteurs locaux ou des magasins relayant leurs produits, pour les aider. Et vous, faites-vous vos courses plutôt dans les hyper et supermarchés ou plutôt chez les producteurs locaux ? C'est notre sondage de la semaine...

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.52
    nuageux
    le 09/07 à 12h00
    Vent
    1.93 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    35 %

    Sondage