Alerte Témoin

Banque Populaire : accompagner les entreprises en difficulté

Publié le 19/11/2019 - 15:30
Mis à jour le 19/11/2019 - 15:38

En quatre ans, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté a accompagné plus de 1000 entreprises en difficulté (en dépôt de bilan) via son dispositif « BFC Accompagnement »… Et compte bien continuer.

Le taux de succès des entreprises accompagnées est 60% supérieur aux entreprises non-accompagnés.

En 2016, la Banque Populaire BFC a ouvert son service « BFC Accompagnement », un dispositif spécialisé, unique dans la région pour une banque classique.

Le principe ? « Accompagner immédiatement les entreprises qui ont déposé le bilan » explique Bruno Duchesne, directeur général de la BPBFC, « qu’elles passent leur période difficile avec notre soutien. »

Pour cela, le dispositif BFC Accompagnement propose :

  • De la réactivité : assurer immédiatement la continué de l’activité et les services bancaires
  • Un accompagnement sur mesure : une offre complète de service pour répondre aux besoins de l’entrepreneur sans stigmatisation (« rien ne distingue un client en dépôt de bilan d’un autre ») ni rupture des services.
  • Ecoute et expertise : une équipe spécialisée et formée pour cet accompagnement, qui prodigue des conseils adaptés

L’offre de cet accompagnement :

  • Ouverture immédiate du compte courant
  • Mise en place des moyens de paiement
  • Gestion du compte par internet
  • Gestion des flux
  • Finalement du cycle d’exploitation (affacturage, escompte, Dailly, avances sur stocks…)
  • Investissements (crédit-bail)

Quelques chiffres clés

Depuis 2016, 1000 entreprises ont intégré ce dispositif ; actuellement, 600 sont en gestion quotidienne. Et sur ces 600 entreprises en difficulté, 450 sont en plan de continuation, soit environ 60%.

« On a un taux de succès deux fois supérieur au taux national (33%) » assure M. Duchesne. « C’est un bilan extrêmement positif, qui attire désormais de nombreuses entreprises (41% de nouveaux arrivants) qui ne sont même pas clientes chez nous à l’origine.»

Accompagner dans la difficulté, c’est fidéliser

Mais comment la Banque réussit-elle à s'y retrouver, en accompagnant des entreprises souvent perçues comme « à risque » ?

« Souvent, un dépôt de bilan est causé par un accident de la vie, comme la perte d’un gros client, un sinistre… Ce n’est pas la gestion de l’entrepreneur qui est en cause. Dans ces cas-là, le dirigeant n’a besoin que d’être bien accompagné dans ces moments difficiles pour se relancer » justifie Denis Renard, directeur des Engagements.

« Et bien-sûr, lorsque l’on aide une nouvelle entreprise à se sortir de situations compliquées, on espère qu’elle restera chez nous lorsque ça ira mieux » confie M. Duchesne.

Brenot frères et associés, accompagnés dans la difficulté

L'entreprise Difra et Comtoise de Mécanique s'est justement trouvée dans cette mauvaise passe, et ont été accompagné par le dispositif.

Les frères Brenot ont en effet dû déposer le bilan, il y a quelques années, « à cause de la crise économique et de gros investissements qui n’ont pas marché. »

Ils ont alors été pris en charge par la Banque Populaire. « Ça a permis l’échelonnage des échéances, de baisser les mensualités, d’assurer nos engagements sociaux, et aussi envers nos fournisseurs… En bref, de continuer l’activité » expliquent les frères associés.

Aujourd’hui, l’entreprise se porte « très bien : on a investi dans un véhicule et une petite machine, on prévoit un nouvel investissement. Les difficultés sont derrière nous » concluent-ils.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Besançon : un petit coup de pouce pour la création d’une papeterie d’art et d’écriture au centre-ville

Alexandre Guillaume, illustrateur bisontin multi-spécialiste depuis 20 ans et commerçant de formation, souhaite ouvrir une nouvelle boutique au centre-ville de Besançon comme on n'en voit plus : une papeterie spécialisée dans les fournitures beaux-arts et dans le matériel d'écriture. Si tout se passe bien, ce nouveau commerce devrait voir le jour à l'automne 2020. Et pour cela, il a lancé un financement participatif…

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Franck Bertrand, nouveau directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté

Il a traversé la France et a choisi la Franche-Comté de Brest à Besançon. Franck Bertrand, 58 ans, succède à Élisabeth Eychennes qui était à la tête de la banque coopérative depuis 10 ans. Le nouveau DG arrive dans un contexte de post-crise sanitaire et souhaite "donner du temps" aux entreprises...

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.26
    partiellement nuageux
    le 05/07 à 21h00
    Vent
    1.3 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage