Barber & Blake à Besançon : "La barbe n'est plus une mode, c'est désormais un style de vie"

Publié le 22/01/2019 - 14:40
Mis à jour le 22/01/2019 - 14:40

Après deux semaines de travaux, Aloïs Gain, 30 ans, Bourguignon, coiffeur et barbier, a ouvert son salon le 8 décembre 2018 rue d'Anvers à Besançon. Il a notamment appris son métier à The Old School Barber Academy à Rotterdam. Barber & Blake propose des soins destinés aux hommes, leurs cheveux et leur barbe !

PUBLICITÉ

Depuis quand êtes-vous coiffeur et barbier ?

« Je suis coiffeur depuis 5 ans, j’ai un Brevet professionnel coiffure, je me suis perfectionné aux techniques masculines et services barbiers lors de plusieurs stages notamment à Rotterdam à la « The Old School Barber academy », une école fondée par les Maitres Barbiers Bertus et Leen de « schorem haarsnijder en barbier ». »

D’où vous vient cette passion pour la coiffure et le soin de la barbe ?

« C’est à 25 ans que j’ai commencé à m’intéresser à l’univers de la coiffure masculine et de la barbe suite à des recherches pour entretenir ma propre barbe. De plus, j’ai toujours été attiré par l’art depuis tout petit. Créer, imaginer, façonner fait partie intégrante de ma vie.

J’ai d’ailleurs suivi un cursus professionnel au Conservatoire à rayonnement régional du Grand Chalon pour obtenir un Diplôme d’études musicales de musique électroacoustique.

Je fais partie du groupe de musique post-métal « Cendres » dans lequel je pratique la guitare, le groupe auto-produit ses albums et se produit régulièrement sur scène.

La finalisation d’une coupe, dont la partie coiffage est une des meilleures facettes que j’apprécie dans mon métier. C’est le moment où tout votre travail aboutit et prend son sens.

J’apprécie lire aussi la satisfaction dans le visage du client à cet instant. »

Pour parler un peu des tendances, en tant que professionnel, comment expliquez-vous cet engouement des hommes pour se laisser pousser la barbe depuis plusieurs années alors que deux générations en arrière, la mode était au rasage de près ?

« Plus qu’un simple phénomène de mode, barbes et moustaches sont depuis plusieurs années bien ancrées dans notre société. La barbe n’est plus une mode, c’est désormais un style de vie, la gent masculine a désormais trouvé sa place dans des salons qui leur sont exclusivement dédiés.

Ils peuvent profiter des soins qu’ils leurs sont proposés, ils viennent chercher des conseils auprès de coiffeur/barbier pour mettre en avant leur look.

Cet engouement explique peut-être pour l’homme une envie de remettre en avant l’aspect raffiné, élégant, gentleman oublié depuis plusieurs générations. »

Enfin quelles prestations proposez-vous ?

« Je propose les prestations de coiffure homme : shampooing – coupe – brushing – coiffage  

Et les prestations barbe :

  • taille de barbe traditionnelle (préparation de la peau – serviette chaude- rasage)
  • taille de la barbe classique
  • taille de la moustache
  • Rasage traditionnel »

Comment vous suivre ?

« Vous pouvez me suivre sur :

Et pour prendre rendez-vous ?

« Pour prendre rendez-vous, il vous suffit de téléphone au 03.81.65.43.36

Les rendez-vous peuvent éventuellement être pris via les réseaux sociaux pendant les horaires de fermetures, là où je suis disponible pour répondre. »

Infos pratiques

  • Barber & Blake
  • 6, rue d’Anvers – 25 000 Besançon
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.62
couvert
le 20/10 à 18h00
Vent
3.83 m/s
Pression
1006.58 hPa
Humidité
90 %

Sondage