Belfort : les travaux débutent sur les berges

Publié le 13/07/2016 - 17:29
Mis à jour le 13/07/2016 - 17:29

La ville de Belfort a pour projet de réaménager les berges de la Savoureuse. Les forages et carottages, ayant débutés sur les quais le long de la Savoureuse, correspondent à la première phase des travaux d’aménagements. 

A la grande surprise des Belfortains 

En effet, les habitants de la ville sont encore appelés à donner leur avis sur le site internet de la ville de Belfort qui propose un questionnaire. Or, les travaux ont débutés pour un budget de 18 millions d’euros. Bien qu’ils s’agissent de travaux préliminaires, ils restent conséquents. Une entreprise d’hydro géotechnique, mandatée par la ville de Belfort, a installé trois machines de forage sur les quais de la Savoureuse et forent de 8 à 15 mètres pour examiner le sol.

Quelques complications ...

D’après Christophe Grudler, conseiller général de Belfort Est, ce mardi 12 juillet 2016, une foreuse a sectionné une canalisation alimentant une borne à incendie entre le Pont Richelieu et le Pont Denfert - Rochereau. Il n’y a eu aucune incidence sur les riverains mais l’eau a été coupée avant que la canalisation soit réparée. Ces travaux vont perdurer pendant 10 jours. 

Christophe Grudler affirme dans son blog " Espérons qu’il sera malgré tout tenu compte de l’avis des Belfortains, plutôt interrogatifs sur la pertinence d’engloutir 18 millions d’euros dans un projet qui ne créera pas d’emplois, et qui n’apportera rien au développement du tourisme ou du commerce ". Les habitants se réunissent autour de ce projet : 

  • les commerçants du quai Vauban ont lancé une pétition contre le projet (diminution des places de stationnement devant leurs boutiques).
  • Les habitants d’immeubles des deux rives de la Savoureuse craignent les nuisances sonores et que l’aménagement crée un lieu de « squat ». Une pétition est aussi envisagée.

Un projet d’aménagement qui va mettre beaucoup de temps à voir le jour ... 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Slice Pizza, un nouveau concept store au centre-ville de Besançon

Depuis vendredi 17 mai 2024, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.15
ciel dégagé
le 25/05 à 15h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
47 %