À Besançon, clap de fin pour le Pixel qui ferme définitivement ses portes

Publié le 28/11/2023 - 17:02
Mis à jour le 03/12/2023 - 08:23

Après cinq années passées à animer les soirées bisontines éclectiques et les apéros d’été sur sa terrasse au bord du Doubs, le Pixel, café-resto culturel de la Cité des Arts, s’apprête à fermer définitivement ses portes. Mais pour les membres de l’association La Furieuse, pas question de partir sans faire de bruit. Un ultime adieu à la clientèle s'est déroulé lors d’une furieuse dernière soirée festive le 1er décembre 2023. On fait le point avec Anne-Lyse Pillot, salarié de l’association et gérante du Pixel sur les raisons de cette fermeture. 

L’aventure du Pixel a démarré en août 2018 alors que l’association la Furieuse cherchait un lieu depuis deux ans pour monter un café associatif solidaire, elle répond alors, et remporte l’appel d’offre de Grand Besançon Métropole pour l’occupation d’un lieu situé 12 avenue Arthur Gaulard à Besançon. 

Alors que la demande de départ était plutôt de faire de ce lieu un restaurant, le Pixel aura en définitive été bien plus que cela. "On a fait un mélange des deux en combinant à la fois le restaurant avec notre projet et cela a plutôt bien fonctionné" se souvient Anne-Lyse Pillot. L’endroit a rapidement trouvé son public que ce soit pour les soirées "Women’s power", en l’honneur et pour les droits des femmes, les soirées festives avec DJ qui se prolongeaient sur la terrasse à défaut de ne pouvoir contenir toutes les personnes présentes ou encore les soirées karaoké tonitruantes… 

Lieu engagé à la programmation hétérogène

Un programme engagé et très hétérogène, tel était la marque de fabrique du Pixel. Actions solidaires, troupes de théâtre et groupes locaux, autant d’événements capables de répondre au projet de l’association La Furieuse à savoir "faire vivre la mixité sociale en faisant se côtoyer des gens qui ne se seraient pas forcément rencontré ailleurs". 

Alors pour quelles raisons le Pixel ferme-t-il ses portes ? On a posé la question à la gérante et pour elle, les raisons sont multifactorielles. Avant tout, le bail de six ans répondant à l’appel d’offre arrivait à son terme et l’association n’a pas souhaité réécrire de projet pour une nouvelle candidature. La faute en partie a une dynamique associative qui, comme bien souvent, dépend surtout de l’énergie et du temps de ses bénévoles. Chose qu’Anne-Lyse estime pour sa part avoir suffisamment donnée, "on a beaucoup porté le projet, on a fait énormément de sacrifice, donné du temps et de l’énergie maintenant il y a aussi l’envie de passer à autre chose" reconnaît la gérante.

Pas suffisamment de "force associative"

Par ailleurs, les attentes liées au lieu sont désormais claires : "dans le nouvel appel d’offre les souhaits se sont resserrés autour d’un restaurant ouvert 7 jours sur 7 midi et soir" selon Anne-Lyse qui reconnaît que La Furieuse n’a pas suffisamment de "force associative" pour soutenir un tel projet et préfère donc "passer son tour". "On a essayé de s’adapter mais on sent bien que l’on arrive au bout même si cela nous rend un peu tristes" souffle la gérante qui confesse ressentir un "pincement au coeur" même si elle est également "heureuse de pouvoir aussi passer à d’autres projets personnels et professionnels".

Les habitués en revanche, restent inconsolables. "Les gens sont tristes, on le sent bien. On a eu beaucoup de retours positifs de la part des clients. Ça fait toujours quelque chose d’arrêter une aventure comme celle-ci mais on espère aussi que le projet fera des petits" nous glisse à l’oreille Anne-Lyse. L’association signale d’ailleurs qu’elle serait ravie de collaborer avec des personnes souhaitant à leur tour ouvrir des cafés associatifs pour donner quelques conseils et jouer le rôle d’accompagnant.

Une dernière boom avant la fin...

Quant à l’association La Furieuse, celle-ci va prendre "des grandes vacances" et s’accorder une petite période "de deuil" afin de prendre un petit recul et de tenter de "survivre au Pixel" nous résume Anne-Lyse.

Mais avant cela, le Pixel a organisé une dernière furieuse soirée lors d’une "dernière boom avant la fin du Pixel".

Et parce qu'il était important pour la symbolique de finir sur un événement solidaire afin de marquer une dernière fois son engagement, le Pixel accueillera son Noël solidaire le 9 décembre 2023 où les gens pourront profiter "une toute dernière fois" des lieux même si du côté du Pixel on l’assure… "Ce n’est qu’un au revoir" !

Infos + 

  • L’association miroir du monde, basée à Planoise, ouvre son café associatif : la brasserie de l’Espace. À croire que le Pixel a finalement déjà fait des petits...
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.7
légère pluie
le 01/03 à 6h00
Vent
4.11 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
94 %