Besançon : ils manifestent contre la fusion

Publié le 17/05/2014 - 16:00
Mis à jour le 19/05/2014 - 15:21

Une cinquantaine de personnes s'est rassemblée place du Huit Septembre, ce samedi 17 mai 2014 à 15h00 pour protester contre le projet de fusion des régions Franche-Comté et Bourgogne, annoncés par les présidents de conseils régionaux.

img_0960.jpg
img_0960.jpg

« Franche-Comté autonome ! »

PUBLICITÉ

Drapeaux francs-comtois et panneau "Franche-Comté autonome" bien en vue, les manifestants se sont réunis à l'appel du collectif "Sauvons la Franche-Comté", rejoint par le Mouvement Franche-Comté de Jean-Philippe Allenbach.

"On a tout à perdre et rien à gagner dans cette fusion", estime M. Allenbach qui redoute que la Franche-Comté "ne puisse plus dépenser un seul centime sans l'accord de la Bourgogne".

"D'un point de vue financier, c'est du délire total", ajoute-t-il, appelant au référendum.

Le collectif craint également que les franc-comtois, via leurs impôts, "participent au remboursement de la dette de la Bourgogne" et de voir la Franche-Comté "rayée de la carte" au profit de Dijon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un revenu universel d’activité pour « remettre le modèle social français sur pied » selon O. Noblecourt

Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté en charge de la concertation sur le revenu universel d'activité Olivier Noblecourt était à Besançon mardi 20 novembre 2019 dans le cadre d'un des six ateliers citoyens sur la réforme du revenu universel d'activité…

Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, en visite à Besançon ce mardi

Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, en charge de la concertation sur le revenu universel d’activité, sera en visite officielle mardi 19 novembre 2019 à Besançon dans le cadre de la consultation citoyenne sur le Revenu universel d'activité.

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.45
couvert
le 21/11 à 6h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
87 %

Sondage