Besançon : Marcel Ferreol quitte le Parti socialiste après plus de 40 ans d'engagement

Publié le 21/03/2018 - 16:34
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Dans une lettre envoyée mercredi 21 mars 2018 à ses ami-e-s et camarades, ancien adjoint au maire Robert Schwint, Marcel Ferreol annonce sa décision de quitter le Parti socialiste "après une longue hésitation". Désormais, il souhaite s'investir "pleinement" au sein de Génération.s, le parti politique fondé par Benoît Hamon.

208478_1019078656069_2322791_n.jpg
Marcel Ferreol ©Facebook/Marcel Ferreol
PUBLICITÉ

« Je le fais sans rancœur, mais avec émotion », indique celui qui s’est engagé depuis plus de 40 ans au sein du Parti socialiste et qui a été adjoint à la culture de Robert Schwint.

« Pendant des années, j’ai essayé avec enthousiasme, au sein de notre fédération, de porter avec de nombreux camarades et amis, l’idéal socialiste dans un esprit de fraternité et de responsabilité », explique Marcel Ferreol. « Les renoncements progressifs à nos engagements et les compromis avec nos convictions ont été ces dernières années, une épreuve douloureuse. » 

« Je reste socialiste »

Il indique également qu’il souhaite « mettre en cohérence mes convictions avec mon engagement » avant d’ajouter : « Je reste socialiste, car le socialisme enrichi de l’écologie reste plus que jamais le ressort d’une espérance collective. » 

Aujourd’hui Marcel Ferreol avoue retrouver « l’enthousiasme, le renouvellement, l’afflux de propositions nouvelles pour construire une gauche sociale, écologiste et européenne dans Génération.s. »

Il conclut : « C’est avec humilité que j’emprunte ce chemin nouveau, mais avec l’espoir de nous retrouver prochainement dans « la maison commune » d’une gauche réinventée dont notre pays a besoin. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.7
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage