Besançon : un automobiliste percute un enfant de 4 ans, prend la fuite, puis se dénonce au commissariat

Publié le 11/07/2022 - 10:01
Mis à jour le 12/07/2022 - 08:33

Les sapeurs-pompiers du Doubs et la police nationale de Besançon ont été mobilisés ce dimanche 10 juillet vers 21h45 rue de Trey suite à un accident impliquant un véhicule en fuite et un enfant de 4 ans gravement blessé.

image d'illustration © D.Poirier
image d'illustration © D.Poirier

Sur place, les sapeurs-pompiers ont pris en charge l’enfant.

Le père de l’enfant, fortement alcoolisé, a rejoint les policiers sur place, mais n’a pas souhaité être coopératif en refusant de donner son identité et celle de son fils.

Le médecin du SAMU a indiqué que l’enfant présentait un traumatisme facial, un traumatisme crânien et un traumatisme thoraco-pulmonaire. Son pronostic vital était engagé. Il a été transporté en réanimation pédiatrique au CHU de Besançon.

Un premier témoin a indiqué à la police que l’enfant se trouvait dans le parc Viotte et que ce dernier avait traversé la route en courant sur le passage piéton avant de se faire percuter par un véhicule. Le témoin a également indiqué qu’il circulait rue de Trey en direction de la rue de Vesoul quand il a aperçu un homme portant l'enfant dans ses bras. L’homme s’est rapproché de lui pour lui poser l’enfant à l’intérieur de son véhicule en lui demandant de le conduire à l’hôpital. Le suspect est ensuite remonté à bord de sa voiture pour repartir.

Dépistage d'alcoolémie et de stupéfiants négatif

À 22h, un homme de 57 ans s’est présenté à l’accueil du commissariat accompagné de sa fille et a indiqué avoir renversé un enfant en voiture. Il a précisé que l’enfant était sorti de nulle part et qu’il ne l’avait pas vu arriver sur la route. Il a été placé en garde en vue. D’après les résultats des tests, tous négatifs, il n’a ni bu ni consommé de la drogue avant de prendre le volant.

La patrouille de police secours s’est rendue à l’hôpital pour récupérer l’identité de l’enfant. Selon les premiers éléments recueillis par les membres de la famille présents, l’enfant serait en garde alternée chez ses parents et sa mère vit à Vaulx-en-Velin. Elle était en route pour l’hôpital.

Le pronostic vital de l'enfant n'est plus engagé

À 04h30 ce lundi matin, le médecin a indiqué aux policiers que le pronostic vital de l’enfant n’était plus engagé, mais qu’il était maintenu dans un coma artificiel en raison des lésions pulmonaires avec un saignement au niveau du poumon gauche. Le médecin a également précisé que l’enfant souffrait d’autisme et que s’il devait sortir du coma, il rejetterait sûrement la ventilation artificielle.

En marge de l’accident, les sapeurs-pompiers ont également pris en charge une adolescente de 15 ans, membre de la famille de la petite victime, fortement choquée. Elle a également été prise en charge à l’hôpital.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.96
légère pluie
le 19/08 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
80 %

Sondage