Bourgogne : des stations de prélèvement d'air incendiées près de sites nucléaires

Publié le 12/05/2015 - 17:38
Mis à jour le 12/05/2015 - 17:38

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propriétaire de ces matériels, a confirmé que trois stations ont été incendiées entre dimanche matin et lundi matin, dans le Finistère, le Cher et en Bourgogne (à Neuvy-sur-Loire et Salives). Il s'agirait d'actes de malveillance.

Premières informations

PUBLICITÉ

Ces trois préleveurs d’air servent à analyser la radioactivité ambiante. « En l’état, des constatations sont menées pour voir si ces faits pourraient être liés les uns aux autres. A ce stade, il n’y a eu aucune revendication », a souligné une source proche du dossier. Trois enquêtes ont été ouvertes.

« Ce sont des actes de malveillance car le feu a pris par le bas », a déclaré Jérôme Joly, directeur général adjoint de l’IRSN, en charge de la radioprotection. Dans l’une des trois stations, « un système de mise à feu très rudimentaire » a été retrouvé, a-t-il précisé. Les gendarmes retiennent la piste d’une action coordonnée.

EDF a confirmé à l’AFP l’incendie de matériels de prélèvement de l’air atmosphérique sur deux stations situées « à proximité des sites nucléaires de Brennilis et Belleville-sur-Loire » (commune du Cher située juste en face de Neuvy-sur-Loire). Ces deux stations « sont détruites », a indiqué M. Joly, qui « déplore ce genre d’acte qui limite la qualité de surveillance des exploitants nucléaires ».

Une troisième station, située près du site de production d’armes nucléaires de Valduc (commune de Salives) appartenant au CEA (Commissariat à l’énergie nucléaire) « a fait l’objet d’un départ de feu mais la tentative d’incendie a finalement échoué », a souligné M. Joly. C’est là que le système de mise à feu a été retrouvé. « Le préleveur d’air est toujours opérationnel », a-t-il ajouté.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Des hackeurs ont piraté fin juin environ 2.000 comptes fiscaux de contribuables pour modifier leurs déclarations d'impôts, mais ces intrusions ont été rapidement bloquées et n'ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi 20 août 2019 la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Mercredi 14 août 2019 dernier, aux alentours de Belfort, la gendarmerie s'est fortement mobilisée pour retrouver trois fuyards. Hélicoptère, brigade canine, motos étaient de sortie. Après 2h de recherche, la gendarmerie a finalement interpellé... Un voleur de scooter qui n'avait rien à voir avec l'affaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.95
ciel dégagé
le 23/08 à 18h00
Vent
3.21 m/s
Pression
1020.55 hPa
Humidité
74 %

Sondage