Bourgogne-Franche-Comté : cinq pôles de compétitivité labellisés par l'État

Publié le 31/03/2023 - 17:01
Mis à jour le 16/04/2023 - 22:35

Dans le cadre de la cinquième phase des pôles de compétitivité, les ministres Bruno Le Maire et Roland Lescure, aux côtés de Carole Delga, présidente de l’Association des Régions de France, ont annoncé les lauréats, mercredi 27 mars. 
 
 

Archives © V. Arbelet
Archives © V. Arbelet

Au terme du processus de sélection national porté par l’État en collaboration avec les régions, les cinq pôles de compétitivité de Bourgogne-Franche-Comté ont été à nouveau labellisés. Cette reconnaissance conforte leur rôle fédérateur pour la période 2023-2026.

Les cinq pôles de compétitivité (de Bourgogne-Franche-Comté) labellisés jusqu’en 2026 :

  • Nuclear Valley.
  • PMT (anciennement Pôle des microtechniques).
  • Pôle Véhicule du futur.
  • Polymeris.
  • Vitagora.

Trois objectifs principaux ont été définis pour la cinquième phase  :

  • Faire émerger des écosystèmes plus forts, mieux interconnectés et en capacité de répondre aux défis tant nationaux que régionaux grâce à des rapprochements.
  • Renforcer le développement de l’action des pôles au niveau européen, pour confirmer les succès de la phase IV et amplifier le rayonnement international des écosystèmes d’innovation en mobilisant les financements européens.
  • Soutenir les PME et startups françaises dans leurs transformations et leur développement, en accompagnant des projets d’innovation et d’industrialisation.

Info +

Cette annonce nationale marque le symbole d'une politique de filières et d’innovation portée par la Région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de sa compétence économique. La Région contribue au fonctionnement des pôles à hauteur de 1,2 M€ par an, et gère la dotation de l’État de 245 000 €.

Un nouveau pôle dédié à la transition carbone des infrastructures de transport des personnes, des biens & des fluides (eau, gaz, électricité, datas), "Infr@2050", implanté sur les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes et de Bourgogne-Franche-Comté, est également labellisé pour une période de deux ans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.2
partiellement nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
99 %