Britannique mort à Dole : la deuxième autopsie privilégie à nouveau la piste accidentelle

Publié le 31/10/2014 - 08:42
Mis à jour le 31/10/2014 - 08:42

Le parquet de Lons-le-Saunier confirme privilégier la thèse d’une chute accidentelle, à l’issue d’une nouvelle autopsie dans l’enquête ouverte après la découverte du corps sans vie d’un touriste britannique de 50 ans, dimanche à Dole dans le Jura.

Un complément d'autopsie pratiqué jeudi à Dijon a confirmé les conclusions d'une première autopsie effectuée mardi à Besançon, ce qui conduit le parquet de Lons-le-Saunier à privilégier "l'hypothèse d'une chute accidentelle", a indiqué le parquet de Lons-le-Saunier. 

"Les investigations se poursuivent afin de supprimer définitivement l'hypothèse de l'homicide", a-t-on précisé de même source. Le Britannique originaire de Colchester (Grande-Bretagne), retrouvé mort sur un parking à Dole, présentait une importante blessure à la tête. Une enquête criminelle pour homicide avait été ouverte.

D'après une première autopsie, pratiquée mardi à l'Institut médico-légal de Besançon, "le décès résulte de multiples fractures du crâne ayant entraîné un traumatisme crânien et une hémorragie", a indiqué le parquet dans un communiqué. Le médecin légiste "privilégie l'hypothèse d'une chute pouvant être à l'origine du décès", a-t-il ajouté.

 Un complément d'autopsie a été effectué jeudi à l'Institut médico-légal de Dijon. "Le second médecin légiste tire les mêmes conclusions concernant les causes du décès" et "il met également en avant la possibilité d'une chute", a souligné le parquet.

Le corps de la victime avait été retrouvé dimanche matin en contrebas d'un muret de 2,40 m de haut. Le touriste britannique rentrait d'un séjour en Italie et regagnait l'Angleterre avec son épouse et un ami. Le trio avait fait escale dans un hôtel de Dole pour la nuit de samedi à dimanche. Dans la soirée, le quinquagénaire avait consommé de l'alcool à l'hôtel. Il était ensuite sorti seul après s'être disputé avec sa femme.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.67
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
81 %