Bruno Le Maire demande aux distributeurs de décaler le Black Friday

Publié le 19/11/2020 - 08:35
Mis à jour le 19/11/2020 - 08:35

Est-ce seulement possible ? Bercy souhaite que l'évènement qui se tient habituellement le dernier week-end du mois de novembre soit repoussé afin de ne pas désavantager les petits commerces fermés au profit des sites de vente en ligne. Mais ce n'est pas si simple…

Une affiche BlackFriday dans une grande surface © Alexane Alfaro  ©
Une affiche BlackFriday dans une grande surface © Alexane Alfaro ©

C'est une date qui inquiète les petits commerces "non essentiels", fermés pour cause de confinement. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a demandé mercredi 18 novembre aux acteurs de la distribution de "décaler" l'opération promotionnelle Black Friday, prévue le 27 novembre, alors que le gouvernement doit décider dans les prochains jours à quelle date les commerces dits "non essentiels" pourront rouvrir.

"Est-ce que vraiment, vendredi prochain, c'est la bonne date pour organiser un Black Friday ? Ma réponse est non", a affirmé le ministre lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat, demandant aux acteurs de la grande distribution et du commerce en ligne d'"examiner toutes les possibilités de décaler cette opération qui n'a pas de sens dans les circonstances actuelles".

"J'aurai l'occasion de leur en parler" et de "leur demander de faire preuve de sens des responsabilités" en cette période d'épidémie et de crise, a-t-il insisté. Contrairement aux dates des soldes, le gouvernement n'a toutefois pas la main sur la tenue des opérations promotionnelles d'initiative privée comme le Black Friday.

Les petits commerces en souffrance

Le gouvernement doit annoncer dans les prochains jours les modalités d'un desserrement progressif du confinement à partir du 1er décembre, mais de nombreux élus et organisations professionnelles demandent que les petits commerces dits "non essentiels" puissent rouvrir dès le 27 novembre.

Ces derniers s'inquiètent d'être pénalisés par rapport aux commerces restés ouverts et aux sites de vente en ligne au moment où débutera le Black Friday, alors que ce deuxième confinement met en danger la survie de beaucoup d'entre eux.

"Avec le Premier ministre, avec le président de la République, nous faisons le maximum pour que cette réouverture puisse avoir lieu […] dès que les conditions sanitaires le permettront", a assuré Bruno Le Maire.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

L’assurance scolaire en trois questions

UFC Que Choisir • Faut-il souscrire à une assurance scolaire spécifique ? Chaque année, l'établissement scolaire de votre enfant vous demande de lui communiquer une attestation d'assurance. L' association de consommateurs, l'UFC Que Choisir du Doubs, fait le point sur ce que vous devez savoir sur cette assurance, mais aussi sur votre responsabilité civile en cas de dommage causé par votre enfant.

Le président de la CCI du Doubs, Dominique Roy, a démissionné

Dominique Roy a présenté sa démission de son mandat de président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs au Préfet Jean-François Colombet, a-t-on appris ce mercredi 15 septembre dans un communiqué. Christine-Noëlle Baudin, 1ère vice-présidente, assurera l’intérim de la présidence jusqu’aux prochaines échéances.

Volvo continue sur sa lancée 100% électrique avec un nouveau SUV à découvrir chez votre concessionnaire à Besançon

PUBLI-INFO • Après avoir lancé son tout premier modèle 100% électrique l'année dernière (Volvo XC40), la marque continue d'innover et de s'engager à réduire toute forme d'effet négatif de ses produits en lançant son nouveau modèle SUV coupé Volvo C40 Recharge à découvrir dans votre concession de Besançon.

Pour la rentrée, le Crédit Agricole Franche-Comté aide les jeunes à financer et assurer leurs projets tout en faisant des économies !

PUBLI-INFO • Vous avez entre 18 et 30 ans ? Jusqu'au 31 octobre, le Crédit Agricole Franche-Comté vous donne un bon coup de pouce pour préparer, financer et assurer vos projets et vos besoins pour la rentrée… le tout en faisant des économies ! On vous dit tout.

Emploi : 2 000 offres à pourvoir dans les entreprises artisanales de Bourgogne Franche-Comté

Selon une information de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Bourgogne Franche-Comté ce vendredi 10 septembre, nombreuses sont les entreprises artisanales de la région proposant des emplois en apprentissage, en CDI ou en CDD. 2.000 offres d'emploi sont actuellement proposées dans les huit départements de la région.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.67
ciel dégagé
le 17/09 à 12h00
Vent
1.67 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
86 %

Sondage