Canons à neige à Métabief : EELV en colère...

Publié le 16/11/2018 - 17:29
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:17

La station de ski de Métabief a fait ses premiers essais ce 15 novembre 2018 pour son réseau de neige de culture et mis en charge les réseaux d’eau. "L’installation est désormais prête à produire dès les premiers froids", précise Métabief Tourisme sur son compte Facebook. Ce qui n'est pas goût de tout le monde au vu des restrictions d'eau...

Station de Metabief : un projet d’eco-développement du secteur de Piquemiette
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Communiqué de presse d’Europe Ecologie les Verts :

« Canons à neige à Métabief : irresponsable, honteux et indécent 

 Nous aurions pu croire à une fake-news mais malheureusement ce n’en est pas une. À Métabief on teste des canons à neige en vue de la saison de ski alors que le Haut-Doubs et ses habitants souffrent encore de la sécheresse. Dans tout le département, l’arrêté sécheresse est toujours en vigueur, les restrictions d’eau aussi. Plus de 35 communes soit plus de 13700 habitants ont été ravitaillées en eau potable par citerne au cours des dernières semaines.

C’est irresponsable, honteux et indécent. Tester des canons à neige en période de sécheresse c’est un peu comme allumer un feu au risque de détruire la forêt, tout simplement de l’inconscience.

Nous savions que les canons à neige n’étaient en rien une situation d’avenir et encore moins maintenant. EELV s’est toujours opposé aux canons à neige symbole d’une gabegie environnementale et financière, nous n’avons cessé de répéter qu’avec le réchauffement climatique l’or blanc est une chimère pour le Haut-Doubs. Développer le tourisme dans le Haut-Doubs oui, mais un tourisme vert et durable.

L’eau est un bien précieux de l’humanité, elle est à la source de toute vie sur terre et conditionne son avenir. A l’instar de l’air, elle ne peut et ne doit pas être considérée comme une marchandise. Pour Europe Écologie Les Verts, l’eau est un bien commun qui ne doit pas être soumis aux intérêts lucratifs.

Quelle est la valeur de cet arrêté sécheresse, si n’importe qui peut l’enfreindre sans sanction ? »

(Communiqué de David Cormand secrétaire national Europe écologie les verts Cécile Prudhomme et Philippe Chatelain co-secrétaires régionaux Europe écologie les verts)

Explication de Métabief Tourisme sur son compte Facebook :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Alors que la Préfecture du Doubs plaçait la semaine dernière le département en sécheresse alerte niveau 1 impliquant des mesures de restriction ou d'interdiction des usages de l'eau. La nappe phréatique alimentant les usagers du territoire du Grand Pontarlier entre également en niveau d'alerte ce 18 juillet 2019.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.04
couvert
le 22/07 à 18h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1022.12 hPa
Humidité
62 %

Sondage