Canons à neige à Métabief : EELV en colère...

Publié le 16/11/2018 - 17:29
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:17

La station de ski de Métabief a fait ses premiers essais ce 15 novembre 2018 pour son réseau de neige de culture et mis en charge les réseaux d’eau. "L’installation est désormais prête à produire dès les premiers froids", précise Métabief Tourisme sur son compte Facebook. Ce qui n'est pas goût de tout le monde au vu des restrictions d'eau...

Station de Metabief : un projet d’eco-développement du secteur de Piquemiette
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Communiqué de presse d'Europe Ecologie les Verts :

"Canons à neige à Métabief : irresponsable, honteux et indécent 

 Nous aurions pu croire à une fake-news mais malheureusement ce n’en est pas une. À Métabief on teste des canons à neige en vue de la saison de ski alors que le Haut-Doubs et ses habitants souffrent encore de la sécheresse. Dans tout le département, l’arrêté sécheresse est toujours en vigueur, les restrictions d’eau aussi. Plus de 35 communes soit plus de 13700 habitants ont été ravitaillées en eau potable par citerne au cours des dernières semaines.

C’est irresponsable, honteux et indécent. Tester des canons à neige en période de sécheresse c’est un peu comme allumer un feu au risque de détruire la forêt, tout simplement de l’inconscience.

Nous savions que les canons à neige n'étaient en rien une situation d’avenir et encore moins maintenant. EELV s’est toujours opposé aux canons à neige symbole d'une gabegie environnementale et financière, nous n'avons cessé de répéter qu'avec le réchauffement climatique l’or blanc est une chimère pour le Haut-Doubs. Développer le tourisme dans le Haut-Doubs oui, mais un tourisme vert et durable.

L’eau est un bien précieux de l’humanité, elle est à la source de toute vie sur terre et conditionne son avenir. A l’instar de l’air, elle ne peut et ne doit pas être considérée comme une marchandise. Pour Europe Écologie Les Verts, l’eau est un bien commun qui ne doit pas être soumis aux intérêts lucratifs.

Quelle est la valeur de cet arrêté sécheresse, si n'importe qui peut l'enfreindre sans sanction ?"

(Communiqué de David Cormand secrétaire national Europe écologie les verts Cécile Prudhomme et Philippe Chatelain co-secrétaires régionaux Europe écologie les verts)

Explication de Métabief Tourisme sur son compte Facebook :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sécheresse de 2018 dans le Doubs : la commune d’Uzelle, également reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 19 novembre 2019, paru au Journal officiel du 30 novembre 2019, la commune d’Uzelle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.16
légères chutes de neige
le 12/12 à 6h00
Vent
4.16 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
97 %

Sondage