Ce que vous devez savoir sur la nouvelle charte des bars...

Publié le 16/10/2014 - 14:31
Mis à jour le 16/10/2014 - 15:06

La signature de la nouvelle charte nocturne sera signée ce jeudi 16 octobre 2014 à l’Hôtel de Ville à 18h par Stéphane Fratacci, préfet du Doubs et Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. Que va changer cette charte pour les patrons de bar ? Et pour la clientèle ? Réponses…

 ©
©

Les horaires proposés par le Préfet du Doubs seront les suivants :

Pour les bars qui n'adhèreront pas la charte, la fermeture des établissements est fixé à 1 h toute la semaine, y compris le vendredi et le samedi. Jusqu'aujourd'hui, la fermeture était fixée à 1 h du lundi au jeudi et à 2 h le vendredi et le samedi.

Pour les adhérents à la charte, la fermeture reste fixée à 1 h du lundi au mercredi. En revanche, ils pourront ouvrir leur bar jusqu'à 2h30 le jeudi, vendredi et samedi. La demi-heure devant être "non commerciale".

Ces horaires seront mis en œuvre à titre expérimental pendant quelques mois.

Eau fraîche gratuite, préservatifs gratuits, alcootests à disposition… 

La charte stipule des services supplémentaires qui devront être tenus par les adhérents notamment :

  • De l'eau à disposition des clients gratuitement dans des pichets ou aux toilettes
  • Pour les cafés-concerts, des boules quiès devront être à disposition des clients gratuitement
  • Des préservatifs et des alcootests en libre service dans le bar
  • La possibilité de téléphoner gratuitement (pour appeler un taxi par exemple)

Par ailleurs, les patrons de bars devront organiser une fois par an une association de prévention pour sensibiliser la clientèle aux risques liés à la consommation d'alcool, les maladies sexuellement transmissibles, la drogue, etc.

L’"open bar" (payer une somme pour consommer des boissons à volonté) sera interdit et lors des "Happy Hours", deux boissons sans alcool minimum devront être proposées.

Des doutes quelques jours avant la signature officielle...

Mardi 14 octobre, parmi les bars connus du centre-ville, seuls le Brass'éliandes, L'Utinam et Les Arcades pensaient signer la charte. Pour les bars Red House, Ze muzic all, Madigan's, Le Marulaz et quelques autres, un temps de réflexion supplémentaire était pris.

Information pour les bars

Les premières adhésions se feront sur demande auprès de la mission Tranquillité publique de la Ville sur la base d'un formulaire qui est dans la charte.

Les premières demandes seront étudiées lors de la première cellule technique de suivi qui se tiendra en novembre. Dans la foulée, les représentants des débits de boissons seront élus parmi les adhérents.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.53
peu nuageux
le 22/07 à 03h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %