Center Parcs à Poligny : la mobilisation contre le projet ne s'essouffle guère

Publié le 24/08/2016 - 11:11
Mis à jour le 27/04/2019 - 08:53

Malgré la pluie, plus d'une centaine de personnes se sont réunies samedi 20 août 2016 dans la forêt de Tartaroz, dans laquelle le projet d'implantation d'un Center Parcs est prévu. A l'initiative de l'Assemblée d'opposants à Center Parcs, cette journée avait notamment pour objectif de "faire découvrir cette forêt en sursis".

wildwaterbaanmd.jpg
© DreCube at Dutch Wikipedia - Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license
PUBLICITÉ

Cette journée avait également pour buts de « se réapproprier cette forêt le temps d’une journée à travers des activités, des concerts et des réflexions autour de ce projet de tourisme de masse dans le Jura », est-il indiqué dans un communiqué de l’Assemblée d’opposant-e-s à Center Parcs. 

Des balades naturalistes, des ateliers photo, des promenades à dos d’âne, un spectacle de bulles géantes, des contributions artistiques, des contes, se sont succédés tout au long de l’après-midi « pour le bonheur des petit-e-s et grand-e-s et cela malgré une pluie incessante qui en a sûrement démotivé plus d’un-e », précise l’Assemblée.

En fin de journée, pendant près de 2 heures, une centaine de personnes a échangé sur la situation du projet jurassien et débattre des raisons et moyens de s’opposer à l’implantation d’un Center Parcs en ces lieux. D’autres luttes ont été évoquées notamment celles contre d’autres projets de Pierre & Vacances, instigateur des Center Parcs. « Un point d’information a été également fait sur le montage financier du projet, ainsi que sur l’enthousiasme béat et coupable de nombreux élu-e-s départementaux et régionaux à ce sujet », indique le communiqué.

Pour l’Assemblée d’opposant-e-s à Center Parcs, « cette journée dut une belle réussite et constitue une nouvelle étape dans la construction d’un mouvement d’opposition large à Center Parcs » et de conclure « pas de Center Parcs, ni à Poligny, ni ailleurs ! ».

Selon les dernières informations datant de février 2016, le projet Center Parcs à Poligny est retardé d’un an. C’est également le cas pour le projet prévu en Saône-et-Loire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.24
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1011.81 hPa
Humidité
75 %

Sondage