Cérémoni’Elle : une nouvelle boutique de robes de mariées "éco-responsable"

Publié le 24/06/2022 - 08:00
Mis à jour le 01/08/2022 - 15:29

Cérémoni’Elle  a ouvert ses portes le 15 juin 2022 au 9 rue Morand à Besançon. La boutique propose des robes haute couture de seconde main…

Tout s’est fait très vite pour Valérie Genie, gérante de la boutique. Depuis longtemps dans l’idée d’une reconversion professionnelle, elle a par hasard trouvé le local adéquat pour développer son concept "seconde main". Elle s’est alors lancée et a très vite ouvert l’enseigne.

Des robes coups de cœur 

Indépendante, elle ne souhaite pas être affiliée à une marque spécifique. Elle préfère dénicher elle-même ses robes coups de cœur. "J’ai mon propre réseau. Je vais arriver à un stock d’une centaine de robes. Il y en a pour tous les goûts, du vintage, à la robe classique en passant par la bohème et fluide", explique Valérie qui précise qu’elle ne fait pas de dépôt-vente "pour l’instant".

Alors bien sûr, les robes sont uniques et proposées dans une seule taille (du 34 au 48 pour le moment)." La taille est souvent faussée suivant les modèles, il ne faut pas hésiter à venir essayer", prévient la gérante.

Un commerce écoresponsable

Avant tout, Valérie a souhaité créer ce commerce dans un souci "éco-responsable" : "C’est vrai que j’achète rarement du neuf pour moi désormais. C’est dans l’air du temps de réutiliser les vêtements. Il est dommage de porter seulement quelques heures une belle robe qui coute très cher, surtout qu’elle finira des années dans une armoire".

Enfin, Valérie souhaite rappeler une chose : "ce n’est pas parce qu’une robe est chère qu’on tout se passera bien. L’essentiel est de se sentir belle". 

Infos +

Cérémoni’Elle, 9 rue Morand à Besançon

  • 06 37 40 70 28
  • Horaires : du mardi au samedi de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h30.
  • Le petit + ? Valérie fabrique également des accessoires floraux (broches, serre-tête) pour agrémenter les robes et être assortie au marié. Elle propose également des bijoux d’occasion… 
  • Prix des robes compris entre : 100 euros à 700 euros pour la plus chère. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.2
couvert
le 02/02 à 9h00
Vent
2.63 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
93 %