CHU Minjoz: les hélicoptères toujours interdits d'atterrissage

Publié le 24/06/2010 - 07:25
Mis à jour le 24/06/2010 - 07:25

L’hélicoptère de la sécurité civile ne peut toujours pas se poser sur l’hélistation du CHU Minjoz de Besançon qui est toujours sous le coup d’une expertise diligentée à la suite de la découverte d’une malfaçon due à une faiblesse du mur support.

1277357346.jpg
©fabrice barbier
PUBLICITÉ
Une situation qui perturbe et rallonge l’intervention des secours puisque l’hélicoptère doit atterrir plus loin, à l’arrière de l’hôpital, dans la journée et sur l’aire du SDIS dans la nuit.
 
Il semblerait que les Suisses ne s’embarrassent guère de cette interdiction d’atterrissage. L’hélicoptère helvète se pose sans souci sur la nouvelle hélistation.

Celui de la sécurité civile respecte l’interdiction de se poser, mais il semblerait qu’il encourt au moins autant de danger en se posant plus loin à cause des grues de chantier positionnées sur les Hauts de Chazal.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.32
ciel dégagé
le 20/09 à 9h00
Vent
7.12 m/s
Pression
1023.9 hPa
Humidité
46 %

Sondage