Clara Yucatan : "On a envie de courir et de lâcher prise !"

Publié le 08/08/2014 - 10:30
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:17

Les pétillants et sympathiques Clara Yucatan, groupe de Besançon, ont sorti leur nouvel EP en début d'année. Plus pop, plus impulsif, "Furie" propose "un nouveau paysage sonore yucatanesque".  Ce vendredi 8 août à 21h, ils jouent en concert-gratuit (jauge limitée) dans la cour du palais Granvelle dans le cadre des concerts "Hors saison" de la ville de Besançon. L'occasion de revenir sur l'interview de ces trois drôles d'oiseaux : Claire, Antoine et Olif ! 

PUBLICITÉ

maCommune.info : Ce nouvel EP semble sortir de vos habitudes que ce soit au niveau instrumental (rythmes plus rapides, impulsifs), de la voix, des paroles, des titres (« Furie », « Nos volcans », « Medusa »…) Je me trompe ? On dirait que vous y avez mis un peu plus d’agressivité tout en gardant la douceur de votre univers en plus pop…

Claire : « Yes, ça bouillonne dans nos vies, on a été touché par la furie. Un, deux, trois : furie ! Donc oui de l’envie, de l’impulsion, de l’adrénaline ! Comme si on était sur une ligne de départ et que le starter allait retentir. On a envie de courir et de lâcher prise avec cet EP, plus virulent et à la fois délicat, c’est ça qu’on voulait.

Avant toute chose, on à voulu se donner un thème, un cadre, un décor dans lequel s’exprimer. La contraintes ça libère la créativité ! Alors on a choisi d’explorer la Furie ! Au delà du sens propre, un caractère furieux, déchaîné, débordant, « Furie » nous à fait voyager jusqu’à la mythologie avec ses 3 Furies, déesses de la vengeance, les « bienveillantes ». Et en plus c’est un trio comme nous ! Hehe. Et puis c’est vrai que la batterie est très présente, en embuscade, prête à s’embraser, à décoller. Les claviers tourbillonnent, se déchaînent, la guitare devient électrique et le chant est plus intense.

« Furie » nous transporte dans un nouveau paysage sonore Yucatanesque, un univers ou le feu et la fougue donnent le ton. »

mC : Quelles ont été vos influences musicale pour la composition de cet EP ? On ressent pas mal des Brigittes dans certaines parties…

Olif : « On écoute pas mal de choses, c’est vrai. On pourrait balayer large en influences musicales : allant de « Feist « à « Everything Everything », en passant par des choses très françaises comme Camille, General Electriks … Et puis surtout l’envie de s’évader, de crier, de courir dans de grands espaces, gelés et chauds, se sentir vivant !

Pour ce qui est des Brigittes, on y avait pas pensé du tout, mais oui il y a pas mal de choeurs. Et effectivement dans un titre ce sont les 3 furies qui chantent le refrain, et pas les Brigittes ! »

mC : Que marque cet EP ? Est-ce l’introduction à une nouvelle ère du groupe ?

Antoine : « Le format EP c’est formidable. On peut se permettre ce qu’on veut. C’est un laboratoire d’idées où rien n’est interdit. La pression est moins forte aussi. Donc c’est sans doute pour ça que la musique change. Mais ça reste du Clara Yucatan, avec une fine pellicule de peinture neuve et brûlante ! On arrive à un tournant dans notre projet, et on est content de cette direction, content du son aussi. Thomas a fait un travail de fou furieux (héhé) ,avec une patience sans failles.

Pour ce qui est de la suite, rendez vous au prochain EP, il nous reste de good potions de sons dans les tiroirs du labo. »

mC : Est-ce qu’avec ce changement les pois sont toujours d’actualité ou est-ce qu’on va passer à des robes et des nœud pap’ à tête de mort ?

Claire : « Ahlala la bonne question ! Que vont devenir nos pois, nos plumes ? Et bien cette fois, on rentre dans le pois, et on y trouve notre nouveau décor, gorgé de volcans, de précipices. C’est coloré et peuplé de créatures captivantes. On vous laisse découvrir la pochette ! »

mC : Avez-vous des concerts prévus prochainement ?

Olif : « Les dates sont en ligne surr notre clarayucatan.com

mC : Autre chose ?

Tous : « Une phrase de l’EP qui résume bien notre état d’esprit : « La camisole des cadrans fait déborder nos volcans ». Pas le temps, pas le temps, furie on est là, on est vivant ! « 

Voici  la prochette du nouvel EP du groupe, « Furie » :

                  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

Du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon présente "Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher", une exposition qui invite à la rêverie. L'occasion de célébrer le premier anniversaire de la réouverture du musée...

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Beaucoup de sorties ciné sont prévues pour ce mois d'octobre 2019 dans les Mégarama Beaux-Arts et Ecole-Valentin ! Avec évidemment, comme de ce mois d'Halloween, le "Joker", qui met en scène Joaquin Phoenix et que beaucoup attendent ! Mais aussi de l'animation avec Abominable ou Shaun le Mouton, des films français comme Hors-Norme ou Les Municipaux, et plein d'autres !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.63
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage