Colmar : une femme meurt, défenestrée par son ex-compagnon

Publié le 04/06/2021 - 13:10
Mis à jour le 04/06/2021 - 11:45

Jeudi 3 juin dans la soirée, un homme a tué son ancienne compagne en la poussant du huitième étage d’un immeuble, à 19 mètres de hauteur. La victime est décédée sur place, malgré l'intervention des sapeurs-pompiers et du Smur.

Jeudi 3 juin au soir, une femme de 48 ans a été défenestrée du haut du huitième étage d'un immeuble, à Colmar, dans le Haut-Rhin, a rapporté une source proche de l'enquête, vendredi.

Elle a été poussée par la fenêtre par son ancien compagnon, à 19 mètres de hauteur, et a chuté sur le toit d'une salle de sport en contrebas.

L'homme, âgé de 51 ans, était très alcoolisé au moment des faits, et présentait 2,5 g d'alcool dans le sang, a précisé cette même source.

L'individu est par la suite resté à la fenêtre, et a entrepris de jeter des canettes de bière en direction du corps de son ex-compagne. Il a été interpellé dans la foulée, sans opposer de résistance. D'après une voisine, citée par cette même source, la victime était régulièrement soumise à des violences de la part de son ancien compagnon. Toujours selon cette source, l'homme avait été arrêté le 25 avril au domicile de la quadragénaire et placé en rétention judiciaire à la suite du non-respect d'une interdiction de rencontre. Il avait ensuite été présenté à un juge d'application des peines.

Une lutte de plusieurs minutes avant la mort

La procureure de la République de Colmar Catherine Sorita-Minard a simplement confirmé à l'Agence France-Presse qu'il y avait eu « une défenestration par un ex-conjoint », sans plus de détails. Une communication est prévue en fin de journée. Les témoignages recueillis par le journal L'Alsace évoquent une lutte de plusieurs minutes avant que l'homme ne fasse basculer la victime par la fenêtre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Incendie à la fourrière municipale en 2019 : 7 personnes mises en examen dont une toujours en fuite

Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux a convié la presse ce mardi 14 septembre afin de faire le point sur l'affaire de l'incendie volontaire commis au préjudice de la fourrière municipale de Besançon le 31 décembre 2019. Il a annoncé que l'enquête était close et qu'il avait requis le renvoi devant la justice de sept suspects.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.46
ciel dégagé
le 18/09 à 12h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
100 %

Sondage