Concours Talents BGE : cinq entrepreneurs distingués pour la Bourgogne-France-Comté

Publié le 12/07/2018 - 11:34
Mis à jour le 12/07/2018 - 11:34

La cérémonie de remise des prix du concours Talents BGE de la création d’entreprise s'est déroulée ce 5 juillet 2018 à la Maison régionale de l’innovation à Dijon. Six lauréats régionaux ont été désignés après avoir défendu leur projet devant des jurys. En Franche-Comté, cinq entrepreneurs se sont distingués : un lauréat de la catégorie Artisanat et quatre coups de coeur du jury ! Les lauréats sont désormais en lice pour la présélection nationale, challengeant ainsi des prix par catégorie pouvant aller jusqu’à 10 000 euros !  

Talent BGE 2018
© BGE
PUBLICITÉ

Le concours Talents édition Bourgogne-Franche-Comté a réuni cette année près de cent-vingt candidats ! Pour candidater, il fallait avoir créé son entreprise entre le 1er janvier 2017 et le 31 mars 2018 et avoir bénéficié d’un accompagnement par une structure d’appui à la création. 30 de ces entreprises ont été présélectionnées sur dossier parmi les six catégories (innovation, artisanat, commerce, dynamiques rurales, économie sociale et services) et leurs créateurs ont défendu leurs valeurs devant un jury de professionnels du monde économique.

Les six jurys représentant les six catégories ont auditionné les présélectionnés pour désigner les Talents Bourgogne-Franche-Comté 2018. Une vingtaine d’organismes était représentée – banques, experts comptables, structures d’accompagnement et financement à la création, réseaux d’entrepreneurs, ou encore anciens lauréats.

Les prix Francs-Comtois :

Lauréat de la Catégorie Artisanat : John-Mikaël Flaux Créateur & Horloger, Morteau (25)

Coup de Cœur Artisanat : Hélène JEANDOT pour Moon Safari, Besançon (25)

  • Création de Bijoux contemporains en matériaux précieux.
  • www.moonsafari.jewelry 
  • 1000€ doté par le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté

Coup de Cœur Services : Johanna ARDIET

  • pour la Micro crèche « les doux Doubs » à Baume-les-dames (25)
  • 1 000 € doté par AXA

Coup de Cœur Innovation : Jean-Baptiste BOUVIER pour L’Autre Part des Anges, Grande-Rivière (39)

Coup de Cœur Dynamiques Rurales : Grégory HAYE pour Aromacomtois, Amondans (25)

  • Production d’huiles essentielles en agriculture biologique et produits associés.
  • www.aromacomtois.fr
  • 1 000 € doté par le Crédit Agricole

Info +

Le concours Talents, premier concours régional et national de la création d’entreprise, récompense chaque année une centaine de créateurs d’entreprise pour l’exemplarité et l’originalité de leur projet, sur l’ensemble de la France, à l’échelon régional puis national. Le concours Talents a été créé en 1997 par le BGE réseau pour encourager la création d’entreprise et valoriser le rôle de l’accompagnement dans le processus de création d’entreprise, gage de pérennité d’une entreprise.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Soldes d’hiver 2019 à Besançon : une baisse du chiffre d’affaires de 10% par rapport à 2018

Les soldes d'hiver se sont achevés mardi 19 février 2019. Les commerçants de Besançon attendaient avec impatience l'arrivée de ces soldes pour retrouver une trésorerie saine après une période de Noël catastrophique… mais les clients n'étaient pas forcément au rendez-vous. Thierry Morton, adjoint au maire délégué au commerce, dresse un bilan plutôt négatif, mais tente de rester positif.

« Et si j’essayais ? », pour découvrir l’enseignement en lycée professionnel en Franche-Comté

Ouvert à tous • Du 8 au 11 avril 2019, l'opération "Et si j'essayais" se déroulera dans 10 lycées professionnels pour la première fois dans l'académie de Besançon. Qu'est-ce que c'est ? Dans quels buts ? Et pour qui ? Fabrice Peyrot, doyen du collège des inspecteurs de l'Éducation nationale en charge de la voie professionnelle et l'information et de l'orientation à l'académie de Besançon, répond à nos questions.

La Bourgogne-Franche-Comté candidate pour accueillir la première usine de batteries électriques de France à Sochaux

Dans un communiqué du 15 février 2019, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay annonce sa volonté d'accueillir la première usine de batteries électriques de France. Elle pourrait d'ailleurs s'installer à Sochaux…

Croissance économique des entreprises en Bourgogne Franche-Comté : 2018, une année qui reste positive

Comme chaque année, la Banque de France publie les chiffres d'une enquête économique de la croissance des grandes entreprises en Bourgogne Franche-Comté. En 2018, l'année a été "bonne" quoique moindre qu'en 2017. François Sauvage, directeur départemental de la Banque de France du Doubs, nous livre ses commentaires et les perspectives pour 2019…

PSA : Le Maire se battra « pour l’avenir industriel » d’Hérimoncourt

Le ministre des Finances Bruno Le Maire a assuré ce mercredi 13 février 2019 qu'il se battrait "pour l'avenir industriel" du site de PSA à Hérimoncourt (Doubs), menacé de fermeture, assurant que le patron du constructeur automobile Carlos Tavares écrirait aux élus pour les "inviter" à en parler.

La montre imprimée en 3D disponible à l’espace Utinam de Besançon

Vidéo • Le projet qui a fait parler de lui jusque dans les colonnes du New York Times a été présenté au dernier salon Micronora en septembre 2018. Cette montre automatique imprimée en 3D a été développée par la société Stainless qui a fait appel au célèbre horloger bisontin Philippe Lebru. Découvrez comment a été imprimée en 3D cette montre automatique avec le concours de l'UIMM.

La Bourgogne-Franche-Comté enregistre la plus forte hausse de rupture conventionnelle en 2018

TRAVAIL • Dix ans après leur création, les ruptures conventionnelles séduisent toujours. En 2018, plus de 437.000 ruptures conventionnelles individuelles ont été enregistrées, soit une hausse de 3,9 % par rapport 2017. La Bourgogne-Franche-Comté caracole en tête de cette augmentation avec une hausse en 2018 de 7,6% devant la Corse (+6,4%) et l'Occitanie (+5,9%)

Hérimoncourt se mobilise contre le risque de fermeture de son usine PSA : 350 manifestants dans la rue

Près de 350 manifestants ont protesté lundi 11 février 2019 à Hérimoncourt contre la probable fermeture de l'usine PSA de la commune, berceau de la saga Peugeot, et qui compte 204 salariés. Dans le cortège qui s'est rendu de l'usine à la mairie de 13h30 à 15h00 figuraient des salariés de l'usine, des représentants syndicaux des sites PSA voisins, dont celui de Sochaux, des élus locaux et des habitants de la commune.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.67
ciel dégagé
le 21/02 à 6h00
Vent
1.16 m/s
Pression
1004.05 hPa
Humidité
82 %

Sondage