Bourgogne Franche-Comté : une fin d’année 2016 très active dans presque tous les secteurs

Publié le 13/01/2017 - 17:02
Mis à jour le 14/01/2017 - 09:28

La Banque de France a publié ce vendredi 16 novembre 2017 son rapport mensuel sur la conjoncture en Bourgogne-Franche-Comté. Comme attendu, une « fin d’année très active, dans la quasi-totalité des secteurs, avec des perspectives favorables pour le début 2017« .

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Conjoncture économique

Industrie

Dans l’industrie, la poursuite de la hausse de la production a été portée par une demande intérieure dynamique. L’ensemble des branches a enregistré une augmentation des prix des matières premières. Du fait d’une accélération des livraisons, les carnets de commandes sont moins fournis qu’en novembre mais demeurent de bonne tenue, selon la Banque de France. Une nouvelle hausse de la production est attendue en janvier, ainsi que de nouveaux recrutements.

Services marchands

Le niveau d’activité dans les services marchands s’est encore inscrit en légère hausse, notamment dans la branche « transport et logistique » et dans le travail temporaire. Les prix sont demeurés inchangés du fait d’une concurrence toujours forte, mais une revalorisation tarifaire est prévisible en janvier. Les prévisions d’activité sont prudemment optimistes.

Enquête trimestrielle

  • Bâtiments et travaux publics

Au quatrième trimestre 2016, le secteur de la construction a connu une hausse de l’activité, en partie grâce à la relative absence d’intempéries. Les carnets de commandes sont étoffés, des recrutements ont eu lieu mais les prix demeurent bas. Les chantiers de grande envergure sont encore peu nombreux et la commande publique est incertaine. L’embellie de la demande provient surtout des chantiers de petite et moyenne envergure commandités par des sociétés privées ou des particuliers. Dans l’ensemble, les perspectives sont optimistes malgré l’attentisme de la commande publique.

  • Commerce de gros

Dans le commerce de gros, les volumes d’achats et de ventes ont progressé au 4e trimestre au détriment des prix. Les carnets sont jugés insuffisants. Les volumes d’achats et de ventes devraient de nouveau connaître une légère hausse. Une stabilisation des prix est espérée. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.35
nuageux
le 25/04 à 15h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
54 %