Consommation: interpréter un message client en moins d’une seconde

Publié le 31/01/2012 - 23:24
Mis à jour le 01/02/2012 - 09:23

Spécialisée dans l’analyse des messages clients, Erdil ne cesse de développer son logiciel qui va bientôt être capable de comprendre six langues. Une analyse automatique des textes basée sur la double compétence linguistique et informatique de la start-up bisontine. 

PUBLICITÉ

La société Erdil (Entreprise de recherche et développement en informatique et linguistique) implantée à Besançon a fêté ce mardi au Musée des Beaux-Arts, où elle a accueilli ses clients et soutiens, son cinquième anniversaire. Cette jeune entreprise dirigée par Séverine Vienney, originaire de Belfort, compte désormais parmi ses clients des enseignes prestigieuses comme Leroy-Merlin, Orange, SFR, Peugeot et LCL…

Erdil propose d’analyser avec une finesse inédite tous les messages envoyés par les clients. « Notre logiciel analyse en moins d’une seconde les remontées des consomateurs. Jusque-là, il ne traitait que les textes en français. Nous sommes récemment passés à l’italien avec Leroy-Merlin et, pour un organisme de tourisme européen, nous allons bientôt pouvoir traiter six langues », a expliqué Séverine Vienney.

L’entreprise qui a bénéficié de l’incubateur bisontin de Temis, puis de sa pépinière, vole désormais de ses propres ailes avec un chiffre d’affaire de 580 000 euros et une dizaine de salariés. Jusqu’à présent tous ses clients ont renouvelé leur forfait annuel.

« Notre technologie innovante permet d’extraire rapidement des messages des informations implicites, non détectables par de simples dictionnaires. En effet, les logiciels d’Erdil sont basés sur une analyse linguistique permettant une compréhension fine du message contrairement à d’autres technologies basées sur les mots-clés ou les statistiques. Une série de tests a démontré que si l’humain a besoin d’environ deux minutes pour lire et analyser un message d’une vingtaine de lignes en ne retenant que l’information principale, nos solutions traitent le même message 60 fois plus rapidement et en extraient 2,5 fois plus d’informations », explique Séverine Vienney.

En revanche, sa version du logiciel « Voix du citoyen » élaboré pour les collectivités locales a fait flop. L’application présentée en 2010 « au service de la démocratie participative permettant une gestion de la relation citoyenne performante »n’a pas trouvé preneur. Vraisemblablement parce que les élus ne subissent pas la même pression financière que dans le secteur privé.

 Car si autant de groupes s’intéressent au produit d’Erdil, c’est qu’il est susceptible de leur faire gagner de l’argent. La représentante de Nestlé, qui a accompagné le projet avant même la création de l’entreprise, a estimé que le logiciel remplaçait neuf salariés à temps plein. Grâce au traitement réactif du logiciel, 97% des clients de Leroy-Merlin sont « rattrapés », soit l’équivalent de six mois de chiffre d’affaires d’un magasin moyen (cinq millions d’euros). Le retour sur investissement est rapide.

 

 « Pénétrer au cœur du consommateur »

 

PSA Peugeot-Citroën utilise le logiciel d’Erdil depuis janvier 2011. Guilhem Arregle, CRM Strategy Manager du groupe automobile, estime que cet outil permet de « mieux cibler les questions des consommateurs et d’affecter les demandes aux bonnes personnes ». « On y gagne en temps de traitement et en taux de satisfaction », souligne-t-il.

 « Erdil satisfait notre souci de mieux comprendre les consommateurs en allant dans le détail et en allant au-delà des mots. Le logiciel donne du sens tout en permettant d’agir vite et de pénétrer au cœur du consommateur pour ne pas le décevoir», a exprimé de son côté Pascale Lacroix, Consumer Relations Manager chez Nestlé.

 Ce que Séverine Vienney traduit de la manière suivante : « Nous fournissons une compréhension globale de la phrase avec chaque mot placé dans son contexte ».

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.43
ciel dégagé
le 19/06 à 15h00
Vent
3.5 m/s
Pression
1010.11 hPa
Humidité
53 %

Sondage