Un contrôleur de la SNCF agressé à Mamirolle : "plusieurs côtes cassées et le visage griffé"

Publié le 05/07/2018 - 09:57
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:04

Suite à l’agression physique d’un contrôleur SNCF ce 4 juillet 2018 à 14h30 vers Mamirolles, le syndicat SUD-Rail appelle tous les contrôleurs de Bourgogne-Franche-Comté à "déposer le sac" et à ne pas prendre le travail ce jeudi matin. À 9h45 aura lieu un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail extraordinaire(CHSCT ) afin d'entamer une discussion avec la direction.  

TERtrain2.JPG

Le contrôleur a été emmené aux urgences avec "plusieurs côtes cassées et le visage griffé", explique le syndicat Sud Rail. Il a effectué un signalement à la police et a pu identifier les trois individus qui l'ont agressé. "Ces derniers n'ont toujours pas été interpellés", précise Nicolas Oudet, représentant Sud Rail.

Dépôt de sac par 9 contrôleurs à Besançon et 18 à Dijon

Un dépôt de sac avait déjà été entamé hier par des contrôleurs. Ce jeudi, 9 contrôleurs à Besançon et 18 à Dijon ne se sont pas rendus à leur travail et attendent que "la direction fasse le nécessaire pour garantir leur sécurité". Le syndicat souhaite que des dispositions soient prises afin de répondre plus rapidement à ce genre de situation comme avec la mise en circulation de deux agents par train.

Un droit d’alerte a été déposé ce mercredi soir par Sud Rail. Ce droit est accordé à tout salarié de prévenir son employeur s'il pense qu'il se situe dans une situation de travail qu'il pense présenter un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu'il constate.

Pour rappel, un préavis de grève a aussi été déposé au niveau national par les syndicats des cheminots pour ce week-end des 6 et 7 juillet 2018.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.31
ciel dégagé
le 28/11 à 21h00
Vent
4.67 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
45 %

Sondage