Coopilote fête ses 20 ans à Besançon : 14 millions de chiffres d'affaires en 2023

Publié le 07/03/2024 - 09:02
Mis à jour le 08/03/2024 - 09:35

Depuis 20 ans, la coopérative d’activité d’emploi (CAE) le groupe Coopilote, accompagne des entrepreneur(e)s dans divers secteurs professionnels essentiellement en Franche-Comté. Mercredi 6 mars 2024, quelque 300 créateurs d’entreprises et partenaires se sont réunis au petit Kursaal à Besançon pour fêter ces deux décennies.

Le groupe Coopilote est composé de quatre filières professionnelles : Coopilote, Formacoop, Baticoop et Service à la personne (SVP).

Il y a 20 ans, en France, les CAE se comptaient sur les doigts des deux mains. Coopilote fait partie des précurseures grâce à son gérant Vincent Girard qui, à l’époque, cherchait à changer d’emploi après avoir dirigé une entreprise d’insertion. ”Au bout de 8 ans, j’avais envie de faire autre chose, tournée vers de l’entrepreneuriat, avec de la créativité… et 20 ans après, c’est super !”, se réjouit-il, ”on accueille de belles personnes qui ont de chouettes activités, des projets solides.”

Cette journée d’anniversaire ”a pour objectif de rendre plus visible Coopilote, c’est-à-dire, ce mode d’entreprendre en coopérative qui n’est pas très connue et c’est aussi un moment avec les entrepreneur(e)s de Coopilote pour une journée festive, mais aussi de réflexion”, nous explique Vincent Girard. Ce mercredi, les participant(e)s ont pu assister à une conférence interactive sur les mécanismes de la coopération et à une table ronde sur l’impact des coopératives et des entreprises sociales sur l’économie. 

”Une belle réussite”

Ces 20 ans sont aussi le moment de reconnaître et de partager ”une belle réussite”, admet Vincent Girard, ”on est parti de rien il y a 20 ans et aujourd’hui il y a 320 entrepreneur(e)s dont 140 associé(e)s”. Ces derniers étant sociétaires de Coopilote et entrepreneur(e)s-salarié(e)s, sur la base du volontariat et voté en assemblée générale, après 3 ans maximum de parcours au sein de la structure.

En 2023, l’équipe a accompagné 235 projets dans la phase de lancement et développement. Chaque année, le flux d’entrées d’entrepreneur(e)s en phase de démarrage représente en moyenne 70 projets pour autant de sorties, les parcours étant en moyenne de 24 mois. Parmi ces sorties, chaque année, entre 15 et 20 entrepreneur(e)s deviennent associé(e)s tout en poursuivant leur développement au sein des CAE du groupe, qui assurerait ainsi "une croissance et une solidité" au groupe Coopilote, selon Vincent Girard.

Qui sont ces entrepreneur(e)s ?

Spécificité des CAE, le taux d’entrepreunariat féminin est particulièrement élevé (30% en moyenne de création d’entreprises indépendantes). À ce jour et ”comme il y a 20 ans” selon Vincent Girard, 55% des entrepreneurs sont des hommes, 45% sont des femmes.

La situation sociale des entrepreneur(e)s à l'entrée est également à noter : 85% d'entre eux sont demandeurs d'emploi lorsqu'ils rejoignent Coopilote. Pour autant, le niveau de qualification est élevé : 64 % des entrepreneur(e)s ont une formation supérieure au bac, 84 % niveau bac et supérieur.

La durée moyenne du parcours entrepreneurial au sein de Coopilote est de 24 mois.

Enfin, Vincent Girard précise que les entrepreneur(e)s qui viennent chercher un accompagnement auprès de Coopilote ont ”une conscience éthique professionnelle et une conscience politique, ils ne sont pas entrés en coopérative par hasard”. En d’autres termes, ”il y a une réflexion en dehors de leur activité professionnelle, ça va au-delà, c’est une façon d’exercer différente.” En exemple, dans la filière d’activités parmi les plus représentées* au sein de Coopilote soit l’agroalimentaire, les maraichers, éleveurs, brasseurs et autres fabricants de produits artisanaux sont tous bio. 

  • Les filières les plus représentées au sein de Coopilote : les services aux entreprises, le bâtiment (80 entreprises), la formation et l’agroalimentaire.

© Alexane Alfaro

Concrètement, quels avantage pour les créateurs d'entreprise ?

Quand Vincent Girard parle d’accompagnement, cela signifie que les entrepreneur(e)s prennent contact avec la coopérative pour proposer un projet d’activité professionnel. Une fois qu’il est validé et accepté, les nouveaux arrivants bénéficient de plusieurs services dont l’un est particulièrement pratique pour tout entrepreneur(e) : la gestion de l’administratif, y la comptabilité ”afin qu’ils puissent se concentrer entièrement à leur activité, c’est-à-dire aller chercher des clients”, souligne le gérant de la CAE.

Chacun(e) reçoit également des conseils personnalisés, a accès à des formations et profite d’un réseau de 300 entrepreneur(e)s. ”Par exemple, dans le bâtiment, il y a quelqu’un qui est charpentier et qui travaille sur un chantier, il peut proposer à d’autres artisans d’y participer”, explique Vincent Girard.

Une implantation régionale

Le groupe Coopilote est installé partout en Franche-Comté, via ses trois établissements de Besançon, Montbéliard, et Lons-le-Saunier, et des permanences sur d'autres villes (Vesoul, Luxeuil, Pontarlier, Dole, St Claude, et désormais Dijon).

Tous les entrepreneurs disposent des services et conseils en proximité, expliquant ainsi la bonne implantation en milieu rural : 50 % des entrepreneur(e)s sont implanté(e)s en milieu rural ou péri-urbain.

Depuis quelques années, en complémentarité de la CAE Bourgogne, Coopilote accueille aussi des entrepreneurs bourguignons dans les secteurs du bâtiment et de l'agriculture. Ainsi que des entrepreneurs alsaciens pour Formacoop.

Un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros

En 2023, le groupe Coopilote affiche un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros. La croissance de l’activité a été continue depuis 10 ans, plaçant le groupe en leader national des CAE sur le plan économique.

Dans le détail :

  • Coopilote : 6.558.781€
  • Formacoop : 1.312.148€
  • Baticoop : 5.861.174€
  • SVP : 382.698€

Le chiffre d’affaires moyen par entrepreneur(e) en démarrage (moins de 3 ans) est de 33.000€. Le chiffre d’affaires moyen par entrepreneur(e)s associé est de 69.000€. À noter que les entrepreneur(e)s de Coopilote contribuent à la vie de la coopérative en versant 5 à 10% de leur marge brute.

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.78
légère pluie
le 23/05 à 0h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %