Coronavirus : un plan de continuité mis en place pour les services du Département

Publié le 18/03/2020 - 17:30
Mis à jour le 18/03/2020 - 17:18

Afin d’assurer les fonctions essentielles de la collectivité en cette période inédite, un plan de continuité de services du Département du Doubs a été élaboré ce mercredi 18 mars 2020.

CarrefourdesmairesChristineBouquin.JPG
Christine Bouquin © Hélène Loget ©

Les centres-médico-sociaux sont fermés au public : des permanences sont assurées par téléphone pour le traitement de l’urgence sociale, la protection de l’enfance et la protection maternelle et infantile. Lorsque c’est nécessaire, des rendez-vous physiques et des visites à domicile sont assurés en appliquant les gestes barrières recommandés.

Une attention particulière est portée aux assistants familiaux avec la mise en place d’une cellule administrative, sociale et médicale dédiée à leur écoute. Le traitement de situations d’urgence pour les personnes âgées et les personnes handicapées sera également privilégié par téléphone.

Le paiement des prestations sociales sera effectué, comme l’allocation personnalisée d’autonomie, la prestation de compensation des handicaps et le revenu de solidarité active.

La collectivité continue d’assurer l’exploitation des routes nécessaire au maintien des circulations, notamment avec le dispositif de viabilité hivernale sur le secteur Haut-Doubs valable jusqu’au 6 avril et maintient la surveillance du réseau routier. En revanche, les travaux prévus sur le réseau routier départemental sont effectués ou suspendus en fonction des possibilités des entreprises.

La collectivité continue cependant de gérer la commande publique permettant le moment venu de relancer les futurs travaux et soutenir l’activité économique.

Par ailleurs, le mandatement des subventions et l’acquittement des prestations facturées au Département seront assurés.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19: le vaccin Moderna dans la dernière ligne droite

Le laboratoire américain Moderna va déposer lundi 30 novembre 2020 des demandes d'autorisations de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe, faisant de plus en plus miroiter de premières vaccinations possibles dès le mois de décembre face à une pandémie toujours en pleine expansion.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.94
couvert
le 02/12 à 15h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage