Coup de couteau mortel à Saint-Vit : le crime reconstitué

Publié le 23/02/2017 - 21:45
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:01

Le 6 février 2016, Yannick Ribard, était mortellement poignardé à la sortie d'un bar-discothèque à Saint-Vit. L'instruction judiciaire touche à sa fin avec un acte d'enquête essentiel : la reconstitution du crime, qui a eu lieu, jeudi 23 février 2017, en présence des deux suspects.

dsc_5035.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Yannick Ribard, 28 ans, a été tué d’un coup de couteau en plein coeur, lors d’une altercation avec deux individus, à la sortie du XO café, rue des Frênes, à Saint-Vit.

Les deux hommes avaient ensuite pris la fuite dans une voiture retrouvée dans le quartier des 408 à Besançon. L’un d’eux, âgé de 20 ans, s’était rendu aux autorités un mois plus tard, accusant son acolyte d’avoir porté le coup. Ce dernier avait fui en Italie où les enquêteurs de la section de recherches de Besançon avaient retrouvé sa trace grâce à des investigations minutieuses. Un mandat d’arrêt avait été délivré à son encontre et il avait été interpellé en Calabre.

Ce jeudi 23 février 2017, un an après le crime, les magistrats en charge des investigations, les enquêteursde la gendarmerie et les deux suspects, assistés de leurs avocats, se sont rendus sur les lieux du meurtre pour reconstituer la scène de crime. Cette étape importante de la procédure doit permettre de « confronter les versions des suspects avec les éléments de l’enquête », a indiqué la procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.66
ciel dégagé
le 21/09 à 12h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1015.74 hPa
Humidité
44 %

Sondage