Coupes budgétaires de l'Etat et des collectivités : l'UDAF du Doubs tire la sonnette d'alarme

Publié le 25/11/2015 - 10:44
Mis à jour le 15/04/2019 - 13:55

Le milieu associatif subit les conse?quences des coupes budge?taires de l’Etat mais aussi des collectivite?s locales. Ces dernie?res, qui vont elles-me?mes recevoir 11 milliards d’euros de moins de l’Etat au cours des prochaines anne?es, vont limiter leurs de?penses. Or, le financement public repre?sente aujourd’hui pre?s de la moitie? du financement total du secteur associatif. L’Union départementale des associations familiales (UDAF) du Doubs tirent la sonnette d’alarme.
 ©
©

Les associations vivent au cœur de la crise et supportent toutes les mutations de la socie?te? : accroissement de la demande d’aide sociale, baisse des subventions, hausse de la commande publique, monte?e des fusions et regroupements, ou encore mutation des ressources humaines avec un be?ne?volat plus ponctuel et une professionnalisation renforce?e. Entre 2005 et 2011, les subventions publiques ont diminue? de 17 % tandis que les commandes publiques ont augmente? a? un rythme effre?ne? : 73% sur la me?me pe?riode.

Le Doubs n'est plus épargné

Les repre?sentants familiaux sie?geant au titre de l’Union De?partementale des Associations Familiales (UDAF) a? la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Doubs ont fait part des projets de cette dernie?re qui envisage une baisse ge?ne?rale des subventions.

"L’UDAF de?nonce fortement cette diminution et l’incohe?rence des crite?res nationaux d’appel d’offre qui sont, pour la plupart, inadapte?s aux besoins du terrain et cre?ent une concurrence inopportune entre les acteurs associatifs" indique le président de l'UDAF 25, Gérard Carré.

Selon lui, "L’anne?e 2016 s’annonce encore moins supportable que les anne?es pre?ce?dentes". Apre?s la CAF, certaines communes et collectivite?s pre?voient a? leur tour des subventions a? la baisse. "L’effet domino se profile, menac?ant fortement l’existence me?me des associations inde?pendantes, mais aussi le maillage territorial associatif si pre?cieux".

"La centaine d’associations qui compose l’UDAF propose chaque jour des services spe?cifiques, de proximite?, au cou?t le plus bas pour toutes les familles. Pour pallier la diminution des aides financie?res, certaines associations organisent plus d’activite?s dont le but premier est de re?colter des fonds au de?triment potentiel de leurs missions premie?res de soutien aux familles" explique Gérard Carré. "Les premie?res personnes qui supporteront cette baisse de subvention seront encore et toujours les familles qui verront les cou?ts des services augmenter, voire des services disparai?tre."

Appel au soutien des collectivite?s

Bien que d’autres solutions existent (me?ce?nat, dons, financements participatifs, etc.), l’UDAF souligne "la ne?cessite? de pre?server des aides de l’Etat qui de?le?gue toujours plus aux associations et appelle les dirigeants a? prendre davantage conscience du potentiel cre?atif des associations et a? favoriser une communication ascendante pluto?t que de recevoir des objectifs impose?s par le gouvernement." 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.66
légère pluie
le 21/06 à 18h00
Vent
3.63 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %