Covid-19 : "Pas de nouvelles restrictions cette semaine"

Publié le 20/01/2021 - 17:05
Mis à jour le 20/01/2021 - 18:00

Il n'y aura "pas d'évolution des restrictions nationales cette semaine", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres, sans se prononcer sur d'éventuels allègements.

Une semaine après l'annonce de la généralisation du couvre-feu à 18H00 en métropole, "nous donnons sa chance à ce (dispositif), il est possible que cette mesure permette de freiner la circulation du virus encore davantage dans notre pays", a fait valoir M. Attal.

Alors que le 20 janvier devait initialement marquer la date de réouverture des bars et des restaurants, selon le plan de déconfinement progressif présenté fin novembre par Emmanuel Macron, désormais reportée sine die, "nous cherchons à anticiper au maximum pour l'ensemble des secteurs la visibilité que nous pouvons leur donner sur leur réouverture le moment où ils pourront rouvrir", a assuré M. Attal.

De même, les stations de ski attendent de savoir, avec de faibles espoirs, si elles pourront remettre en route leurs remontées mécaniques durant les vacances scolaires de février.

Gabriel Attal a indiqué que le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, annoncerait "lui-même aux professionnels (de ce) secteur, d'ici à la fin de la semaine", les décisions de maintien ou de levée de restrictions.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

Le vaccin d’AstraZeneca est efficace sur les formes graves, défend Pannier-RunacherLire plus

Alors que la vaccination chez les médecins généralistes doit démarrer jeudi en France avec ce vaccin, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, a défendu mercredi matin sur LCI le vaccin AstraZeneca.

"Il y a ce que les gens pensent et ce que les études scientifiques montrent. Les dernières études scientifiques montrent que le vaccin AstraZeneca est très efficace sur les formes graves. Et c'est ce qu'on recherche. Le vaccin peut être moyennement efficace sur le fait que vous démarriez la maladie. Mais comme c'est une maladie qui à 80% est relativement bénigne, cela n'a pas de portée pratique, ni pour vous, ni pour le système de santé", a-t-elle expliqué.

Intérim à Besançon… un an après le début de la crise sanitaire

En ce moment, quels sont les secteur d'activité les plus porteurs d'emplois à Besançon ? • Un an après le début de crise de la Covid-19, nous avons rencontré David Sauvan, co-gérant de l'agence intérim Temporis à Besançon pour connaître les secteurs d'activité les plus impactés par la crise, mais aussi les secteurs les plus porteurs d'emplois. Rencontre.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Covid-19 : Quels sont les restaurants ouverts en livraison et en drive à Besançon et dans le Grand Besançon ?

Alors que les restaurants ne peuvent pas encore rouvrir au public et avec les restrictions relatives au couvre-feu à 18 heures, maCommune.info vous propose une liste régulièrement mise à jour des restaurants poursuivant leur activité à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon...

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté ne fait plus partie des régions les plus impactées par l’épidémie

Le préfet de Bourgogne de Franche-Comté Fabien Sudry et le directeur régionale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté ont annoncé ce mercredi 17 février une diminution du nombre de cas positifs de Covid-19 dans la région. Aujourd'hui, elle ne fait plus partie des régions les plus impactées par l'épidémie, mais cette bonne nouvelle s'accompagne de la menace des variants... Explications.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.82
ciel dégagé
le 28/02 à 21h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
60 %

Sondage