Daniel Hissel reçoit la médaille de l'innovation du CNRS...

Publié le 25/06/2020 - 16:10
Mis à jour le 26/06/2020 - 17:52

Daniel Hissel, co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes et  et chercheur à l’Institut FEMTO-ST, fait partie des quatre lauréats nationaux, apprend-on ce 25 juin 2020.

Daniel Hissel © Cyril FRESILLON / FEMTO-ST / CNRS Photothèque ©
Daniel Hissel © Cyril FRESILLON / FEMTO-ST / CNRS Photothèque ©

Créée en 2011, la médaille de l’innovation du CNRS reconnaît chaque année des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et social. 

À propos de la start-up de Daniel Hissel...

Les piles à hydrogène se répandent de plus en plus dans le secteur de l’énergie et des  transports, et de nombreuses applications voient le jour : groupes électrogènes, véhicules industriels, systèmes électriques de secours....

Daniel Hissel, professeur de l’université de Franche-Comté et chercheur à l’Institut FEMTO-ST (CNRS/Université de Franche-Comté/Université de Technologie Belfort-Montbéliard/ ENSMM) diagnostique en temps réel les piles à hydrogène afin d’en augmenter les performances et d’allonger leur durée de vie, grâce à des approches couplées matériel-logiciel. Il conçoit également des algorithmes pour optimiser les systèmes hybrides électriques en vue d’augmenter leur efficience énergétique. 

En moins de 15 ans, ses travaux ont permis d’amener cette thématique émergente jusqu’à un niveau de maturité technologique élevé. « La diffusion des savoirs des laboratoires CNRS vers la société compte énormément pour moi, afin d’avoir un impact direct sur les plans économiques, sociétaux et environnementaux », explique le professeur.

Son projet de système de pile à combustible destiné à alimenter un nouveau type de groupe électrogène, écologique et silencieux a ainsi été soutenu par le programme de pré-maturation porté par la région Bourgogne Franche-Comté, puis par le programme de maturation de  la  SATT Sayens. Fondée en 2017 la start-up H2SYS valorise aujourd’hui ses travaux avec succès. Elle emploie dix salariés en Bourgogne Franche-Comté et poursuit son développement. 

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.34
légère pluie
le 02/12 à 3h00
Vent
3.88 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
100 %

Sondage