Début des travaux de mise en accessibilité de la gare de Dole

Publié le 14/03/2019 - 08:45
Mis à jour le 14/03/2019 - 08:46

Le chantier d'un coût de 11 M€ a démarré ce 11 mars 2019 et devrait se terminer en septembre 2020. Ces travaux de mise aux normes d'accessibilité ont officiellement été lancé en gare de Dole le mercredi 13 mars 2019 par la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay en présence de Brigitte Thorin, déléguée ministérielle à l’accessibilité.

PUBLICITÉ

La gare de Dole enregistre 2.255 voyageurs par jour en moyenne. La mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite des quais et du passage souterrain avait été inscrite comme « gare prioritaire » dans le Schéma national d’Accessibilité programmée du 29 août 2016.

À la clé de ce vaste chantier, la possibilité pour les personnes âgées, en fauteuil roulant, malentendants, femmes enceintes ou tout simplement voyageurs chargés d’une poussette ou d’une valise, de se déplacer du parvis jusqu’au quai et au train en toute facilité et en autonomie.

Les travaux de mise aux normes d’accessibilité des quais de la gare de Dole ont été lancés ce mercredi 13 mars 2019 par Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Brigitte Thorin, Déléguée ministérielle à l’accessibilité, de Nicolas Ventre, Sous-Préfet de Dole, et Jérôme Grand, Directeur territorial SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté, en présence de Michel Neugnot, Premier Vice-Président de la région Bourgogne-Franche-Comté, Jean-Marie Sermier, Député, Jean-Pascal Fichère, Président du Grand Dole et Jean-Baptiste Gagnoux, Maire de Dole.

Concrètement, le chantier prévoit  :

  • le rehaussement sur la longueur totale des quais 2 et 3 à 55cm,
  • le rehaussement partiel du quai 1 à 55cm sur une longueur de 75 m (direction Dijon),
  • la mise en place de dalles podotactiles en béton,
  • le remplacement à neuf des abris voyageurs des quais 2 et 3,
  • la dépose et repose du mobilier de quai existant (bancs, poubelles, cendriers),
  • la mise en place de trois ascenseurs,
  • l’aménagement de l’accès au bâtiment-voyageurs du parvis au quai 1,
  • la mise aux normes de la signalisation et de la signalétique de sécurité sur les quais,
  • la mise en sécurité des extrémités de quai,
  • la mise aux normes de l’éclairage et du souterrain,
  • la mise aux normes des escaliers : bandes podotactiles, nez-de-marche contrasté, première et dernière contremarche contrastées, mains courantes à double lisse,
  • la création de rampes pour les vélos dans les escaliers,
  • la sécurisation des passages planchéiés en extrémité de quai direction Dijon et la suppression des passages planchéiés direction Besançon.

Opération inscrite au CPER (contrat de plan État-Région)  2015-2020

  • Budget de 11,1 M€ (dont 0,5 M€ d’études)
    • État (75 %, soit 8,33 M€)
    • Région Bourgogne-Franche-Comté (25 %, soit 2,77 M€)

Les travaux principaux ont débuté le 11 mars 2019 et  se termineront en septembre 2020. Ils seront majoritairement réalisés de nuit, de 22 h à 6 h, du lundi au vendredi afin d’impacter au minimum les circulations ferroviaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le Sénat vote en faveur de l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

Marie-Guite Dufay peut avoir le sourire. Après de nombreux atermoiements, le dossier de la seconde phase de la branche-est reprend des couleurs sous l'impulsion des sénateurs Jean-François Longeot (Doubs) et Jérôme Durain (Saône-et-Loire). Un vote favorable qui "rectifie" selon la présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée les conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures.

TGV Lyria : la Région Bourgogne Franche-Comté n’accepte pas les hypothèses proposées

Après sa rencontre du 27 février 2019 avec Guillaume Pépy, président de SNCF, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni le comité de suivi de la desserte du Lyria mercredi 13 mars à Dole. Objectif : auditionner l’entreprise Lyria sur les propositions alternatives à la suppression d’un aller-retour sur quatre du TGV entre Paris et Lausanne, via Dijon, Dole, Mouchard, Frasne et Vallorbe.

Début des travaux de mise en accessibilité de la gare de Dole

Le chantier d'un coût de 11 M€ a démarré ce 11 mars 2019 et devrait se terminer en septembre 2020. Ces travaux de mise aux normes d'accessibilité ont officiellement été lancé en gare de Dole le mercredi 13 mars 2019 par la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay en présence de Brigitte Thorin, déléguée ministérielle à l’accessibilité.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.33
ciel dégagé
le 23/03 à 18h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1026.37 hPa
Humidité
72 %

Sondage