Décès d’Ousmane Sow : pour le maire de Besançon "c’est la mort d’un grand homme"

Publié le 01/12/2016 - 18:32
Mis à jour le 02/12/2016 - 15:02

Ousmane Sow, artiste contemporain, natif du Sénégal est décédé tôt ce jeudi 1 décembre 2016 à l’âge de 81 ans à Dakar. Ce sculpteur avait laissé des traces de son talent à Besançon, la statue Victor Hugo et le monument aux morts, ont été faite de ses mains. Pour le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret : "c’est la mort d’un grand homme".  

 ©
©

"C’est un grand homme qui est parti ; la mort d’un géant", ce sont les mots du maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret qui a plusieurs fois eu l’occasion de rencontrer Ousmane Sow. Ce sculpteur avait marqué les bisontins en 2002, c’est cette année-là que sa statue monumentale de Victor Hugo avait été installée sur l’esplanade des Droits de l’homme à Besançon, avec une montre au poignet (ndlr : l’horlogerie est l’un des symboles de Besançon ). "Et pourtant, précise l’élu local, Ousmane Sow ne savait pas que sa sculpture terminerait à Besançon".

"En tout cas je suis ému d’avoir perdu un ami", explique Jean-Louis Fousseret. Il s’était d‘ailleurs rendu chez lui à Dakar et avez visité son atelier : "Nous avions partagé un plat traditionnel sénégalais, du poisson et du riz". 

Une autre sculpture fit son apparition à Besançon, celle de l’Homme et l’enfant commandé par la ville à l’artiste pour le monument aux morts du parc des Glacis près de la gare Viotte. Les sculptures d’Ousmane Sow, réalisées avec ses "grandes mains" étaient confectionnées avec un mélange de terres et de pailles. "Sa dernière exposition en Europe s’est tenu à Besançon, rappelle le maire de la ville, nous avions eu la chance d’accueillir l’homme, Ousmane Sow et ses sculptures monumentales".

"C’était un homme plein d’humanité, elle se lisait d’ailleurs dans les yeux de l’Homme de la sculpture des Glacis ", constate Jean-Louis Fousseret. "Nous perdons un ami qui m’était cher", conclue l’élu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Coup de projecteur sur les 15 ans de NG Productions à Besançon et les prochains évènements

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...

L’Orchestre universitaire de Besançon Franche-Comté donnera un concert sur un Dragon Boat !

L’Orchestre symphonique universitaire Besançon Franche-Comté a décidé de se lancer un nouveau défi en se produisant le 9 avril 2022 à bord d’un Dragon Boat (ou bateau-dragon) le long des berges de Port-sur-Saône… Cet événement sera suivi d’un concert dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein.

Concerts debouts vs meetings politiques : « S’il y a des mesures, soit elles sont valables pour tout le monde, soit pour personne »

Concerts debout interdits, jauge limitée à 2000 personnes pour les grands rassemblements à l'exception des meetings politiques, interdiction de boire debout dans les bars… Le monde de la culture est dans l'incompréhension et redoute ces prochains mois. Le directeur de la smac La Rodia à Besançon nous en parle.

Sabine Weiss, la dernière photographe « humaniste » est décédée

Sabine Weiss aimait capturer les "morveux", les "mendiants" et les "petits narquois" croisés dans la rue : cette photographe, espiègle et rigoureuse, connue également pour ses photos de mode parues dans Vogue était la dernière disciple de l'école française humaniste. Comme Doisneau, Boubat, Willy Ronis ou encore Izis, Sabine Weiss, décédée mardi à 97 ans, a immortalisé la vie simple des gens, sans toutefois revendiquer une quelconque influence.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.61
partiellement nuageux
le 21/01 à 0h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
100 %

Sondage