Décès de Christophe de Margerie : Laurence Parisot "bouleversée", Pierre Moscovici salue son "humanité"

Publié le 21/10/2014 - 10:23
Mis à jour le 22/10/2014 - 08:58

Les réactions se multiplient ce mardi  21 octobre 2014 après l'annonce du décès dans un accident d'avion en Russie, du PDG de Total, Christophe de Margerie.

christophe_de_margerie_ctotal.jpg
Christophe de Margerie est décédé dans la nuit du 20 au 21 octobre dans un accident d'avion en Russie ©total.com
PUBLICITÉ

Pierre Moscovici, commissaire européen désigné à l’Economie :

 « C’était un vrai patriote, qui jouait toujours le jeu pour les pouvoirs publics. (…) Il avait une faconde, une humanité, une chaleur qui n’étaient pas feintes et qui faisaient qu’avec lui on éprouvait spontanément un sentiment d’amitié, de familiarité au bon sens du terme » (sur BFM TV).

Laurence Parisot, ancienne présidente du Medef :

 « Je suis absolument bouleversée. C’était quelqu’un que j’aimais beaucoup. (…) C’était un patron reconnu mondialement par les plus grands investisseurs et les plus grands chefs d’Etat de la planète » (sur RTL). 

Pierre Gattaz, président du Medef:

« C’est une immense perte pour notre pays. Cet homme était visionnaire (…) C’était également une personnalité charmante, un homme plein d’attention, d’humour et de finesse » (communiqué). 

Michel Sapin, ministre des Finances:

C’était « un personnage chaleureux, un personnage amical, qui mettait de la joie partout. (…) C’était vraiment un grand chef d’entreprise mais en même temps c’était un grand personnage, je dirais presque une grande gueule » (sur Europe 1).

Emmanuel Macron, ministre de l’Economie :

« Je (le) connaissais bien, c’est un ami que je perds. C’est surtout un grand patron que la France perd, un grand capitaine d’industrie. (…) C’était aussi un citoyen engagé et un interlocuteur de confiance pour les pouvoirs publics » (sur France 2).

Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez :

C’était quelqu’un qui avait à la fois le tutoiement facile, la bise facile, l’humour! Mais c’était un humour chaleureux. Quand il avait des choses à dire, il ne mâchait pas ses mots. C’était quelqu’un de décalé par rapport à l’establishment » (sur RTL).

Ben van Beurden, PDG de Shell :

« Christophe était un personnage hors du commun, un dirigeant respecté dans le secteur énergétique et un ami. Mes pensées vont à sa femme et sa famille, ainsi qu’à ses milliers decollaborateurs de Total » (courriel à l’AFP). 

(Source : AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.54
nuageux
le 17/09 à 0h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1020.41 hPa
Humidité
64 %

Sondage