Décès d’un gendarme en opération dans le département de l’Eure

Publié le 25/10/2022 - 13:30
Mis à jour le 25/10/2022 - 14:04

Ce mardi 25 octobre, par voie de communiqué de presse, le ministère de l’Intérieur a annoncé le décès d’un sous-officier de gendarmerie de la section de recherches de Rennes, dans un accident de la circulation routière survenu sur l’autoroute A13, alors qu’il était engagé dans une opération judiciaire avec d’autres militaires.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

"Dans la nuit du 24 au 25 octobre, les gendarmes sont engagés sur un dispositif d’interpellation de trafiquants de drogue sur l'A13, à hauteur de la commune de Le Perrey, dans l’Eure (27). Vers 2 h 50, alors que les opérations sont terminées et que les enquêteurs font enlever un véhicule incriminé par un dépanneur en présence d‘un patrouilleur de la société concessionnaire de l'autoroute, un poids-lourd vient percuter le dispositif fauchant le militaire et les autres intervenants dont un autre gendarme, blessé très grièvement.

Malgré l’intervention rapide des secours, l’adjudant Jean-Christophe Bolloch décède sur place. L’adjudant Stéphane Maignant de la brigade de recherches de Saint-Malo, dans un état grave, est transporté en urgence absolue à l’hôpital de Rouen. Son pronostic vital est, à ce stade, toujours engagé.

Agé de 47 ans, l’adjudant Jean-Christophe Bolloch était marié et père de quatre enfants.

Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin a présenté ses plus sincères condoléances à son épouse, sa famille et ses proches, et à l’ensemble de ses camarades de la Gendarmerie. Il salue la mémoire de ce sous-officier engagé depuis 1999 au sein de la gendarmerie nationale et qui servait à la section de recherches de Rennes depuis juillet 2017."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Besançon : une autre statue d’Ousmane Sow, " L’homme et l’enfant " vandalisée cette nuit

Après la dégradation volontaire de la statue Victor Hugo située sur l'esplanade des Droits de l'Homme à Besançon dans la nuit du 20 au 21 novembre 2022, la seconde statue d'Ousmane Sow, située au parc des Glacis, à côté du monument aux morts, a été vandalisée dans la nuit du 22 au 23 novembre. 

" White power ", la signature des actes de vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon

Des photos retrouvées sur les réseaux sociaux prouvent que l’acte de vandalisme perpétré sur la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow dans la nuit du 20 au 21 novembre, sont revendiqués par les néonazis… une fois de plus dans la ville de Besançon. Nous avons également appris ce mercredi qu’une autre statue d’Ousmane Sow au parc des Glacis a elle aussi été vandalisé dans la nuit du 22 au 23 novembre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.97
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %