Démolition de la Rhodiacéta : l’usine bientôt remplacée par un parc outdoor

Publié le 28/04/2018 - 06:31
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:17

Les pelleteuses et autres machines de démolition vont bientôt pouvoir s’exprimer dans la vieille usine de la Rhodiacéta, abandonnée depuis 35 ans. Les travaux de désamiantage et de nettoyage, débutés en juillet 2017 sont presque terminés : la phase de démolition s’enclenchera dès le 15 mai 2018. A la place de l’usine, Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, prévoit de construire d’ici l’été 2019 un parc de loisirs ouvert aux Bisontins…

"Jusqu’ici, le budget et le planning sont respectés" annonce d’emblée le maire de Besançon, en présentant ce 27 avril 2018 les avancées des travaux. "On va enfin pouvoir débarrasser la vue de cette masse grise et profiter un peu plus des arbres et de la Citadelle" explique-t-il en pointant du doigt les nombreux bâtiments de la Rhodiacéta, véritable usine-village à l’arrêt depuis 1983. La Ville va en effet effectuer un grand ménage, puisque sur les 55 000 mètres carrés du site, seuls 4000 seront gardés et réhabilités.

Du vieux au neuf

Plus que seulement améliorer l’esthétique des abords de la ville, le maire de Besançon souhaite aussi profiter de l’occasion pour développer un peu plus la politique d’Outdoor de la Ville. Il prévoit en effet l’ouverture, à la fin de l’été 2019, d’un parc de loisirs en extérieur ouvert au public et relié à la véloroute. Si les activités qui y seront proposées ne sont pas encore déterminées, on parle déjà d’un mur d’escalade (sur l’actuel château d’eau), d’un parcours santé sur des pistes vertes et de quelques barres de tractions et autres agrès sportifs.

Le club de la Société Nautique Bisontine canoë-kayak (SNB) devrait également être de la partie, en occupant les locaux de la grande tour, "trop typique et traditionnelle pour être détruite." Le SNB profiterait d’un accès direct au Doubs, situé à quelques mètres en contrebas.

La passerelle Guyon sera elle aussi réhabilitée : accessible aux piétons et vélos (en mode « doux »), elle rejoindra la véloroute.

Un site idéal ?

Jean-Louis Fousseret imagine également l’installation d’un restaurant sur la rivière, si l’opportunité venait à se présenter. "On a la vue sur la Citadelle, des arbres tout autour, la véloroute à proximité, le Doubs à quelques mètres et le centre-ville est à 5min. Il y a tout pour en faire un vrai lieu de vie et de partage pour les Bisontins" conclut-il.

Suivre l’avancée des travaux

Une caméra est installée sur l’un des murs du site. On pourra y suivre l’évolution des travaux en temps réel. Les clichés - de démolition comme de la reconstruction - seront bientôt sur le site internet de la ville.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.33
légère pluie
le 26/05 à 18h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
78 %