Départs volontaires à PSA : des remarques apportées par Denis Sommer

Publié le 29/12/2017 - 11:46
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

Depuis l'annonce dans Le Parisien ce jeudi 28 décembre 2017 d'une possible rupture conventionnelle chez PSA, Denis Sommer, début du Doubs a tenu à diffuser ses remarques… Le projet sera discuté le 9 janvier 2018.

denis_sommer.jpg
Denis Sommer©conseil régional
PUBLICITÉ

Deux séances de négociation sont prévues le matin et l’après-midi du 9 janvier avant que le projet, s’il est validé par au moins 50 % des syndicats, ne fasse l’objet d’une consultation lors d’un comité central d’entreprise extraordinaire, selon des sources syndicale. Créées par les ordonnances d’Emmanuel Macron, les ruptures conventionnelles collectives (RCC) permettent de supprimer des emplois via des départs volontaires, selon une procédure moins contraignante pour l’entreprise que celle d’un plan social.

Voici les trois remarques du député du Doubs :

  • « Le plan de départs volontaires doit être ouvert aux personnels de production. Celles et ceux qui ont connu le travail posté, de nuit, en chaines de montage doivent pouvoir bénéficier des mesures d’âge dans un cadre qui préserve leurs droits à la retraite.
  • Le site de production de Sochaux ne peut penser durablement son développement avec une politique de l’emploi essentiellement tournée vers l’intérim. Compter 50% du personnel de production en intérim, comme c’est le cas aujourd’hui, est contraire à l’esprit de ce type d’emploi. En outre, les coûts liés à la rémunération des sociétés de travail temporaire conduisent à une hausse de la masse salariale de 20 à 30%. Comment, dans ces conditions, la directionpeut-elle prétendre que le coût du travail en France est trop élevé ?Délibérément, elle finance la précarité du travailalors qu’elle devrait parier sur la sécurisation des emplois par des embauches en CDI qui permettent la fidélisation des salariés, leur montée en compétences dans le temps et leur appropriation des enjeux industriels du groupe sur les moyens et longs termes.
  • La stratégie de PSA en matière de recherche et développementdoit être clarifiée. L’impact de l’achat d’Opel sur l’activité et l’emploi dans les centres de R&D en France et en Allemagne ainsi que la charge de travail future des Bureaux d’Etudes Extérieurs méritent des précisions dans une période où les constructeurs accélèrent leurs investissements sur la motricité électrique et la pile à combustible ».

« Sur ces trois questions, j’interrogerai Carlos Tavares dans les prochains jours », conclut-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.64
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage