Quelles nouveautés pour la rentrée de Ginko ?

Publié le 30/08/2016 - 12:25
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:59

Nouvelle gamme tarifaire et une seule carte pour voyager dans le Grand Besançon. C’est la rentrée scolaire pour beaucoup mais aussi pour le réseau de transports Ginko. Pour l’occasion, des nouveautés arrivent pour tenter de satisfaire au mieux les usagers en répondant à leurs attentes. Le réseau, une nouvelle gamme de tarifs et d’abonnements, une carte Ginko … le réseau de transports a travaillé cet été.

 ©
©

Une rentrée 2016 pleine de nouveautés

Une nouvelle gamme tarifaire 

Dès le 1er septembre 2016, les abonnements annuels vont dorénavant s’établir en fonction de l’âge. L’abonnement Diabolo sera donc remplacé par un abonnement 4 - 17 ans. 

  • Pass 4 - 17 ans Mensuel : 16 €.
  • Pass 4 - 17 ans Annuel : 176 euros. 

L’abonnement campus est remplacé par l’abonnement 18 - 25 ans qui couvrira aussi les jeunes non étudiants. Justifier de son statut scolaire ou étudiant ne sera donc plus nécessaire sauf pour les étudiants qui souhaitent prolonger leur abonnement jusqu’à 27 ans.

  • Pass 18 - 25  ans Mensuel : 27,50 €
  • Pass 18 - 25 ans Annuel : 275, 2 (2 mois gratuits)

L’abonnement Or devient le Passe 61+ à 31 euros par mois ou à 310 euros à l'année.

Pour les autres, l’abonnement Césame reste d’actualité pour cette rentrée. "Le renouvellement des cartes mensuelles est simple puisqu’il pourra s’effectuer à une borne d’arrêt de tram" ajoute Michel Loyat, Vice Président en charge des transports du Grand Besançon. Les titres sociaux, qui permettent, quant à eux, d’offrir un accès au réseau aux personnes aux revenus modestes ou en situation de handicap, sont conservés et les modalités d’attribution restent identiques.

Pour plus de facilité, il est désormais possible de régler son abonnement annuel en 10 fois par prélèvement automatique, au lieu de 4 fois auparavant (10 premiers mois prélevés, 2 mois gratuits). L’offre des avantages proposés aux abonnés annuels s’enrichit avec des réductions et des privilèges chez de nombreux partenaires. Il n’y a en revanche aucun changement pour les tickets 1 heure, journée et 10 voyages.

Voyager avec une seule et même carte

Une autre nouveauté marque la rentrée de Ginko. A partir du 1er septembre, il suffira d'une seule et même carte pour voyager. Les abonnements annuels donneront accès gratuitement aux services :

  • Citiz (service de partage d’automobiles en libre-service). "L’utilisation reste tout de même payante pour Citiz. Les kilomètres parcourus restent à la charge de l’abonné" explique Michel Loyat. 
  • Vélocité : la première demi heure pour chaque trajet est gratuite. Puis, un euro par heure d’utilisation supplémentaire sera demandé avec un maximum de 4 euros par jour.

Une carte suffit donc à tous les transports. La démarche est simple puisqu’il suffit d’aller à une boutique Ginko et signaler que l’on souhaite s’abonner à Citiz et Vélocité.

Enfin, l’abonnement Ginko propose aussi un accès gratuit au TER sur le périmètre du Grand Besançon sauf pour les Pass 61+. Il sera possible de voyager à travers les communes et dans Besançon avec une seule carte. 

Le réseau évolue à la rentrée

Pour tenter de répondre davantage aux attentes des usagers, des changements sont apportés sur les lignes de bus circulant.  Par exemple, la ligne 13 sera remplacée par 4 lignes qui circuleront tous les jours en journée et en soirée et de nouvelles liaisons seront crées avec le boulevard Montrapon et les Orchamps. Pour plus d’informations, il est possible de consulter le site internet de Ginko ici pour connaître tous les changements au niveau des lignes.

Le campus de la Bouloie, qui a beaucoup fait parler de lui lors de la construction du Tram, sera desservi par des voies réservées au bus. Car en effet, le tram ne représente que 40% des fréquentations pour l’année scolaire 2015 - 2016 qui vient de s’écouler. "Nous ne sommes pas dans une perspective dans laquelle l’essentiel des transports se font par le tram. Il s’agit de complémentarité" précise Michel Loyat.

Le réseau évoluera notamment dès le 1er janvier 2017. En effet, avec l’intégration de nouvelles communes, il est primordial d’adapter le réseau à la nouvelle géographie. "Tout n’est pas encore fixé. Des comités avec les communes entrantes se regroupent pour mettre en place les multiples étapes dans la mise en œuvre de lignes" explique Michel Loyat. A court terme, les transports mis en place continueront de desservir les communes le temps de mettre au point un réseau cohérent à l’échelle de toutes les communes. "Il y aura aussi des prolongements de lignes régulières qui desserviront les nouveaux secteurs" ajoute Michel Loyat.

Pour plus d'informations ou pour consulter les tarifs des abonnements, c'est Ici.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes rue Battant à Besançon : vers un compromis mairie-commerçants ?

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.37
partiellement nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
72 %