Des travaux dans votre maison ? Demandez un coup de pouce financier !

Publié le 20/02/2014 - 19:20
Mis à jour le 22/02/2014 - 10:12

Financer ses travaux de rénovation, de nombreuses personnes y pensent sans franchir le pas. Pourtant, des aides existent. Comme celle proposée par l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) et l'Etat, baptisée "habiter mieux", que vous proposent de vous faire découvrir deux jeunes Francs-Comtois, Nicolas et Fabian, en service civique.

PUBLICITÉ

MaCommune.info : En quoi consiste cette aide et à qui est-elle destinée ?

Nicolas : « Habiter mieux est un programme financé par des fonds publics lancé à la fin du mois de septembre 2010. Il vise les ménages qui sont propriétaires aux revenus modestes. Il s’agit de les aider à faire faire des travaux de rénovation thermique pour bien se chauffer tout en réduisant ses factures d’énergie. Or, depuis son lancement, moins de 25% des fonds ont été débloqués. En Franche-Comté, on doit être encore en dessous. »

Quel est votre rôle ?

« Notre rôle consiste à informer et repérer des ménages susceptibles d’être éligibles à cette aide. Nous nous déplaçons à domicile, nous identifions s’il y a des endroits dans le logement où il y a des problèmes de perte d’énergie. Nous disposons d’une caméra thermique qui permet de faire un pré-diagnostic. Puis, nous regardons ensuite si les personnes peuvent accèder à cette aide en fonction de leurs revenus. Il y a, en fait, trois conditions : les ressources (plafonnées à 26.573 € annuels pour 2 personnes ou 18.170 € pour une personne), les travaux qui doivent atteindre un gain de 25% d’économies d’énergie et l’ancienneté du logement qui doit être de plus de 15 ans.

Si les conditions sont remplies, nous informons ensuite le Grand Besançon qui se charge de mandater les deux opérateurs associés : HDL et l’association Julienne Javel. Les ménages choisissent ensuite l’opérateur avec qui ils souhaitent travailler. Depuis notre prise de poste en octobre dernier, nous avons déjà effectué une quizaine de visites et monté deux dossiers éligibles. Ils concernent deux logements à Saône, l’un porte sur l’isolation du toit et l’autre sur le remplacement d’une chaudière bois par une chaudière à granulés pour aider des personnes âgées. »

Jusqu’à quel montant peut s’élever cette aide ?

« C’est surtout en fonction des revenus, mais il y a une garantie de prise en charge de 50% du montant des travaux. Cela peut aller dans certains cas jusqu’à 80% pour les ménages les plus modestes. Des aides complémentaires peuvent également être apportées par l’ANAH, le Conseil régional, Conseil général, la communauté de communes ou les mairies. Pour un projet de travaux de 12.000 € HT, par exemple, un foyer aux revenus modestes peut bénéficier de 3.000 € avec l’aide Habiter mieux, de 6.000 € par l’ANAH et de 1.000 € par des aides complémentaires, soit 10.000 € pris en charge. »

Nicolas et Fabian assurent des permanences information où l’on peut se renseigner. Ils seront présents au magasin Leroy Merlin, à Châteaufarine, les lundi 20 et 27 janvier 2014 après-midi. Contact : 06.65.47.86.56 – sc.habiter.mieux@face-gdbesancon.org

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités revient pour une nouvelle édition samedi 10 juin 2017 à l'Espace du marais à Saône. Huit concerts gratuits sont prévus avec les artistes et groupes : Ashtray, Lily Riposte,Alfred Massaï, Black Bottle, Hi Levelz, Gunwood, Opsa Dehëli, Sorg. Raphaël Lazzeroni, responsable et programmateur du festival Saônorités, dévoile les coulisses du festival. Interview.

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Le Franc-Comtois Frédéric Parrenin, glaciologue et paléoclimatologue rattaché à l’Université de Grenoble, animera deux conférences sur les dérèglements climatiques à Audincourt le 25 septembre et à Ornans, le 26 septembre 2015. Ses recherches ont fait l'objet d'un article dans le New-York Times. Il répond aux questions de macommune.info.

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Filoo Justyn est tombé dans la magie lorsqu'il avait… 34 ans ! Il nous parle de son parcours, de son intégration au cercle magique comtois, de sa spécialité le "Close Up"  et du 49e congrès français de l'illusion et championnat de France de Magie à Besançon du 1er au 4 octobre 2015…

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Franck Bonneau s'est lancé dans un nouveau projet de land art. Après les merveilles de Vauban et un globe terrestre, il réalise, depuis le mois de mars, une oeuvre géante reprenant un motif de l'album "Equinoxe" de Jean-Michel Jarre à l'aérodrome de Thise. L'inauguration est prévue le 20 juin. L'artiste répond aux questions de Macommune.info.

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Du 12 au 15 mai 2015, l'entreprise franc-comtoise Platex participe au salon de décoration et de design Maison & Objets Americas à Miami (Etats-Unis). Occasion de découvrir cette entreprise des Fourgs dans le Haut-Dous qui cherche à se développer à l'international. Nous nous sommes entretenus avec Virginie Revelly, directrice commerciale de Platex. 

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Pour sa dernière tournée avec son spectacle "à l'état sauvage", Franck Dubosc a répondu à nos questions. L'humoriste qui se dit "plus corrosif, mais toujours gentil" sera à Micropolis ce jeudi 19 mars 2015. Il reste quelques places ne vente. Profitez-en car il l'a promis. Il va se lâcher à Besançon ! 

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Du 26 au 28 février, des films marquants, rarement (ou jamais) programmés à Besançon, seront présentés au petit Kursaal, au FJT des Oiseaux et au cinéma Victor Hugo, autour du "bien-vivre ensemble" et de la lutte contre les discriminations homosexuelles. Le collectif XYZ et l'association La Malle des Indes en sont à l'origine et nous en disent plus.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.64
ciel dégagé
le 16/09 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1021.06 hPa
Humidité
90 %

Sondage