Alerte Témoin

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas "l'austérité" mais un effort de "redressement"

Publié le 30/06/2020 - 11:42
Mis à jour le 30/06/2020 - 11:53

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

"La Cour préconise le sérieux (...), la prévisibilité, en aucun cas l'austérité", a déclaré Pierre Moscovici, lors d'une conférence de presse pour présenter le rapport annuel de l'instance sur la situation et les perspectives des finances publiques. "Lorsqu'il y a un choc majeur, la puissance publique joue, et c'est logique, son rôle d'assureur de l'économie et la dette augmente. Mais ce qui est important, c'est de parvenir ensuite à baisser celle-ci", a-t-il insisté.

"Nous sommes dans une démarche bienveillante, à l'écoute des fractures sociales du pays, ce qui n'est pas contradictoire avec le sérieux d'un redressement", a-t-il encore indiqué. Dans son rapport publié mardi la Cour s'inquiète particulièrement de la "soutenabilité" de la dette publique qui devrait gonfler à près de 121% du produit intérieur brut (PIB) cette année, avec une contraction du PIB de -11%, selon les prévisions du gouvernement.

"Le chemin qui doit être poursuivi, c'est de contrôler de manière crédible la dynamique de la dette". "Il faut qu'il y ait une trajectoire durable, équilibrée du redressement de nos finances publiques, avec une programmation des finances publiques dont nous souhaitons qu'elle soit mise en place rapidement", a défendu M. Moscovici.

La Cour attend notamment que le gouvernement ne tarde pas à définir cette trajectoire, par exemple dans le cadre de la future loi de programmation des finances publiques qu'elle attend "au plus tard" au printemps prochain. "Il ne nous appartient pas de dire à quel rythme" ce redressement devrait se faire, "mais je pense qu'il n'y a pas besoin d'attendre", a estimé le premier président.

Il a aussi refusé de commenter la volonté du gouvernement de séparer la dette issue du Covid-19, de la dette préexistant à la crise, comme l'a annoncé lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. "Nous n'avons pas expertisé" cette proposition, a simplement répondu M. Moscovici.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Cartes bleues et consommation électrique : des indicateurs pour analyser la reprise d’activité

En juin 2020, l'activité en Bourgogne Franche-Comté a été inférieure de 12% par rapport à la normale selon une note de conjoncture de l'Insee qui utilise de nombreuses données pour analyser la reprise : de la consommation électrique des entreprises jusqu'aux montants des transactions par carte bancaire qui retrouvent un niveau (presque) habituel...

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.96
    ciel dégagé
    le 12/07 à 15h00
    Vent
    5 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    40 %

    Sondage