Dijon donne le coup d'envoi de la construction de sa Cité de la gastronomie et du vin

Publié le 06/02/2016 - 10:01
Mis à jour le 06/02/2016 - 10:01

La ville de Dijon et le groupe Eiffage ont signé ce mardi 2 février 2016 le protocole de vente du terrain destiné à accueillir la future Cité internationale de la gastronomie et du vin, dont l'ouverture est prévue fin 2018.

cite_de_la_gastronomie_.jpg
© dr

L’info de la semaine en Bourgogne…

PUBLICITÉ

Sa construction est prévue sur un site de 6,5 hectares en centre ville, où se trouvait l’ancien hôpital général de Dijon, qui a fermé ses portes en avril 2015. La Cité de la gastronomie et du vin, dont l’exploitation sera confiée à la société Vega (filiale de Fimalac Tech Infos), comprendra une partie muséale de 5.000 m2, un centre de conférences et de séminaires ainsi qu’un centre de formation dédié aux métiers de la cuisine et de l’oenologie.

L’objectif est d’atteindre « 200.000 entrées payantes par an« , selon le directeur d’Eiffage Aménagement, Nicolas Gravit. « L’idée est d’en faire un lieu de vie et de plaisir« , a ajouté M. Gravit. Le projet prévoit aussi plus de 4.500 m2 de commerces, un cinéma de treize salles, un hôtel de 83 chambres et un écoquartier de 540 logements, dont 30% à loyer modéré. L’ancienne chapelle accueillera un espace dédié aux « Climats » de Bourgogne, classé en juillet 2015 au Patrimoine mondial de l’Unesco.

 Au total, le projet, qui représente un investissement de « 250 millions d’euros » selon Eiffage, représente 70.000 m2 de bâti. Selon le maire PS de Dijon, François Rebsamen, il s’agit « d’un projet d’aménagement urbain majeur », se targuant d’avoir le projet « le plus important » au sein du réseau des Cités de la gastronomie. Les promoteurs du projet tablent sur des retombées économiques « considérables » et la création de « plus de 2.000 emplois« .

  • Le réseau des Cités de la gastronomie lancé au printemps 2013, compte trois autres projets à Rungis, Lyon et Tours. Le choix d’un réseau a été privilégié afin de montrer « la très grande diversité française » dans la gastronomie, avait expliqué à l’époque l’ex-ministre de la Culture Aurélie Filipetti. 
  • La création de la Cité de la gastronomie est la mesure phare découlant de l’inscription par l’Unesco du « repas gastronomique des Français » au patrimoine de l’Humanité en novembre 2010. Elle doit permettre à la France de se doter d’un outil de promotion de sa culture alimentaire et de valorisation de son patrimoine gastronomique. 

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.47
légère pluie
le 20/06 à 12h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1014.71 hPa
Humidité
65 %

Sondage