Dijon: Valls exprime sa « solidarité » avec les blessés

Publié le 22/12/2014 - 08:55
Mis à jour le 22/12/2014 - 09:50

Le Premier ministre Manuel Valls a exprimé dimanche 21 décembre 2014 sa "solidarité" avec les onze personnes blessées à Dijon après le passage d'un automobiliste qui a foncé sur eux au cri d'"Allahou Akbar".

valls_najat_vallau_temis-096.jpg
©damien
PUBLICITÉ

« Solidarité à l’égard des victimes de Dijon et soutien aux familles. MV« , a écrit le Premier ministre sur son compte twitter.
Un automobiliste, probablement déséquilibré, a foncé dimanche 21 décembre 2014 à Dijon sur des passants au cri d' »Allahou Akbar », blessant onze personnes au lendemain d’une attaque contre des policiers d’Indre-et-Loire également par un homme criant « Dieu est le plus grand » en arabe.

L’automobiliste, probablement un déséquilibré, qui a blessé 11 personnes dimanche soir à Dijon, a heurté des passants en plusieurs endroits de la ville.
Vers 20 heures, la voiture a d’abord fauché quatre personnes rue Chabot-Charny à l’angle de la place Wilson, avant de se diriger rue du Transval, rue Monge, puis rue des Gondrans, blessant à nouveau 7 personnes, selon des informations du quotidien Le Bien Public, confirmées par la préfecture.
La scène a duré près d’une demi-heure. « Neuf personnes ont été légèrement blessées et deux autres sérieusement mais leur pronostic vital ne semble pas engagé« , selon une source policière.
Selon les témoignages recueillis par la police, l’homme, vêtu d’une
djellaba, « a crié +Allahou Akbar+ et a dit avoir agi pour les enfants de Palestine« .
« J’ai vu comme des pantins se désarticuler sous mes yeux« , a indiqué un témoin de la scène cité par Le Bien Public, « c’était tout simplement une scène horrible« .
Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui doit se rendre à Dijon, tiendra une conférence de presse à 11h45 à l’hôtel de police a indiqué la préfecture.
Le conducteur de la voiture, connu de la police pour des faits de droit commun remontant aux années 1990, a été interpellé au terme d’une course-poursuite et placé en garde à vue.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 20.24
couvert
le 22/04 à 9h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1005.965 hPa
Humidité
66 %

Sondage