Doubs franco-suisse: des vers parasites dans la vessie des truites

Publié le 27/01/2011 - 16:29
Mis à jour le 27/01/2011 - 16:29

La partie du Doubs limitrophe avec la Suisse, le Doubs franco-suisse a vu en ce début d’année le constat de mortalités piscicoles pour lesquelles les services de l’État ont diligenté un certain nombre d’analyses.

 ©
©
Selon la préfecture, ces mortalités concernent les truites en âge de se reproduire. En ce qui concerne les poissons, le laboratoire d'analyse a conclu à un parasitisme courant pour cette période de l'année, tout en soulignant une anomalie : la présence systématique de vers parasites (nématodes) dans la vessie des poissons analysés.

Les résultats de recherche de cyanobactéries ont révélé leur absence dans l'eau brute, mais une présence significative sur les substrats. Selon le laboratoire, cette population est cependant loin d'être majoritaire parmi les nombreuses micro algues présentes. Par ailleurs, l'espèce oscillatoria princeps, suspectée l'an dernier d'être impliquée dans les mortalités piscicoles, n'a pas été identifiée.

La confrontation des données suisses et françaises lors d'une réunion technique franco-suisse (rassemblant les associations de pêche et les services suisses et français) organisée par la Direction Départementale des Territoires le 19 janvier 2011 a conclu à des mortalités saisonnières de la truite fario, suite à la période de reproduction qui affaiblit les poissons, et accentuées par des conditions d'environnement dégradées (cette portion du Doubs n'est pas en bon état général).

Ces différents éléments ont conduit les associations de pêche à ne pas suspendre la vente des cartes de pêche.

Cette nouvelle alerte renvoie cependant à la situation générale du Doubs Franco-Suisse, dont le fonctionnement naturel semble pouvoir être altéré par la gestion des ouvrages d'hydro-électricité et des problèmes de qualité chimique de l'eau.

L'administration française est à cet égard activement mobilisée pour organiser avec les autorités suisses la création d'une gouvernance Franco-Suisse pour un programme d'actions de fond.

En parallèle des démarches franco-suisses, une réunion d'information franco-française impliquant pêcheurs et élus sera organisée très prochainement en sous-préfecture de Montbéliard.

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.96
légère pluie
le 24/02 à 3h00
Vent
5.32 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
95 %