Échec de la reprise de deux tréfileries dans la Meuse et en Côte d'Or

Publié le 24/01/2019 - 14:26
Mis à jour le 24/01/2019 - 14:26

Le projet de reprise par Altifort de deux tréfileries, Wire France à Commercy (Meuse) et Sainte-Colombe-sur-Seine (Côte-d'Or), qui produisent des fils en acier et emploient 111 personnes, a échoué a-t-on appris ce jeudi 24 janvier 2019 auprès d'ArcelorMittal, qui recherche un repreneur.

PUBLICITÉ

« ArcelorMittal va reprendre contact avec d’autres repreneurs potentiels, qui avaient déjà manifesté un fort intérêt à la reprise de ces activités et qui permettraient de garantir la continuité de l’activité », est-il indiqué dans un communiqué. Le leader mondial de la sidérurgie n’a pas précisé la raison de « l’échec des discussions avec Altifort pour la finalisation de la reprise (des) deux sites de Wire Solutions France ».

Le groupe avait mis en vente en 2017 les usines de Commercy (69 salariés) et Sainte-Colombe-sur-Seine (42 salariés), qui sont déficitaires. Le comité central d’entreprise avait émis, en septembre, un avis favorable au projet de reprise d’Altifort, qui préservait les 111 emplois des deux sites et prévoyait un investissement de 6 millions d’euros.

Les deux tréfileries, qui figurent parmi les plus anciennes usines métallurgiques de France, produisent des fils en acier pour diverses industries dont la métallurgie, l’automobile et le bâtiment.

« Les instances représentatives du personnel ont été informées de cette situation », est-il ajouté dans le communiqué. Basé à Ham (Somme), Altifort, groupe de métallurgie et mécanique, emploie 1.500 salariés, dont 1.370 en France.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.29
peu nuageux
le 19/09 à 12h00
Vent
6.16 m/s
Pression
1023.73 hPa
Humidité
36 %

Sondage