Échec de la reprise de deux tréfileries dans la Meuse et en Côte d'Or

Publié le 24/01/2019 - 14:26
Mis à jour le 24/01/2019 - 14:26

Le projet de reprise par Altifort de deux tréfileries, Wire France à Commercy (Meuse) et Sainte-Colombe-sur-Seine (Côte-d’Or), qui produisent des fils en acier et emploient 111 personnes, a échoué a-t-on appris ce jeudi 24 janvier 2019 auprès d’ArcelorMittal, qui recherche un repreneur.

"ArcelorMittal va reprendre contact avec d'autres repreneurs potentiels, qui avaient déjà manifesté un fort intérêt à la reprise de ces activités et qui permettraient de garantir la continuité de l'activité", est-il indiqué dans un communiqué. Le leader mondial de la sidérurgie n'a pas précisé la raison de "l'échec des discussions avec Altifort pour la finalisation de la reprise (des) deux sites de Wire Solutions France".

Le groupe avait mis en vente en 2017 les usines de Commercy (69 salariés) et Sainte-Colombe-sur-Seine (42 salariés), qui sont déficitaires. Le comité central d'entreprise avait émis, en septembre, un avis favorable au projet de reprise d'Altifort, qui préservait les 111 emplois des deux sites et prévoyait un investissement de 6 millions d'euros.

Les deux tréfileries, qui figurent parmi les plus anciennes usines métallurgiques de France, produisent des fils en acier pour diverses industries dont la métallurgie, l'automobile et le bâtiment.

"Les instances représentatives du personnel ont été informées de cette situation", est-il ajouté dans le communiqué. Basé à Ham (Somme), Altifort, groupe de métallurgie et mécanique, emploie 1.500 salariés, dont 1.370 en France.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.84
couvert
le 16/06 à 12h00
Vent
6.04 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
52 %