Economie : un petit "fléchissement d’activité" noté dans l’industrie et les services marchands

Publié le 13/08/2018 - 14:40
Mis à jour le 13/08/2018 - 14:49

La Banque de France a publié ce lundi 13 août 2018 les tendances économiques pour la région Bourgogne-Franche-Comté. Pour le juillet 2018, la production a fléchi, mais « le niveau satisfaisant des carnets de commandes laisse augurer des perspectives favorables », est-il précisé.
 

© DR  ©
© DR ©

Dans les services marchands, l’activité s’est repliée, à l’exception de quelques branches. Les effectifs ont été renforcés, mais les difficultés de recrutement subsistent. Les prévisions sont prudentes pour le mois d’août.

Voici le bilan par secteur :

Autres produits industriels : 57,1 %

Textiles, habillement, cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie

La production s’est repliée au mois de juillet, excepté dans quelques branches. La demande a été dynamique, surtout à l’export. La répercussion de la hausse des prix des matières sur les tarifs de vente est variable selon les secteurs. Les effectifs ont été renforcés et devraient croître à nouveau le mois prochain. Les carnets offrent une large visibilité et autorisent des prévisions favorables.

Services marchands : 45,1%

L’activité s’est légèrement contractée en juillet après un bon mois de juin. Les secteurs « transports », « travail temporaire », « hôtellerie-restauration » et « ingénierie, études techniques » ont toutefois maintenu leur orientation positive. Le niveau des prix s’est apprécié. Les trésoreries ressortent légèrement plus tendues. Les effectifs ont pu être renforcés, dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre. Un tassement de l’activité est attendu, mais avec des divergences selon les branches.

Industrie : 25,8 %

Une décélération des rythmes de production a été observée dans la plupart des secteurs. Les effectifs, en baisse sur la période, devraient augmenter le mois prochain. Les prix des matières sont restés sur une tendance haussière. Les entrées de commandes sont jugées satisfaisantes et ont permis d’étoffer les carnets. Les prévisions de production sont positives.

Matériels de transport : 16,7 %

La production a ralenti en raison, notamment, des difficultés d’approvisionnement et de la fermeture annuelle de certains clients. Les entrées de commandes ont légèrement fléchi, surtout sur le marché intérieur. Les prix de vente se sont appréciés moins vite que les coûts d’achat des matières. Les effectifs ont diminué. Les stocks sont au plus bas. Les carnets sont satisfaisants et laissent augurer un bon courant d’affaires à court terme.

Équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines : 16,1 %

L’activité s’est repliée pour le mois de juillet. Les prises de commandes sont satisfaisantes, même si l’export s’est réduit sur la période. Les carnets offrent une visibilité jugée correcte. La hausse des prix des matières est partiellement répercutée sur les tarifs de vente. Les effectifs ont diminué, à l’exception de ceux de quelques branches. Un ralentissement de la production est attendu pour le mois d’août.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons : 10,1 %

L’activité a progressé en juillet, mais à un rythme très modéré, en raison des fortes chaleurs qui ont contracté la demande sur le marché national. Le niveau des carnets se maintient à un bon niveau. Les stocks de produits finis sont globalement à l’équilibre malgré des évolutions contrastées selon les branches. Le coût des matières premières enregistre des hausses qui ne sont pas systématiquement répercutées sur les prix de vente. Une reprise de la production est attendue en août avec des prévisions d’embauches d’intérimaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.34
légère pluie
le 20/06 à 9h00
Vent
2.54 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
90 %