Émancipation des jeunes de Planoise : le préfet du Doubs actionne le levier culturel avec l'Orchestre Victor Hugo

Publié le 28/02/2023 - 09:35
Mis à jour le 03/03/2023 - 09:01

Dans le cadre de la présentation du troisième axe du Pacte pour l’émancipation des jeunes de Planoise, le préfet du Doubs Jean-François Colombet a concrétisé un partenariat entre l’État et l’Orchestre Victor Hugo ce lundi 27 février.

Attentif aux difficultés rencontrées par les habitants de Planoise dans un contexte de fortes violences, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a proposé une réflexion partenariale autour de l’action des pouvoirs publics auprès de la jeunesse de ce quartier de reconquête républicaine. Selon la préfecture, "si les services de police sont pleinement mobilisés sur la recherche des délinquants et la sécurisation générale du quartier, les potentialités de Planoise ne sauraient s’en trouver écartées, au premier rang desquelles le dynamisme de sa population du fait de sa relative jeunesse". Ainsi, l’émancipation des jeunes de Planoise passe notamment par la découverte de l’offre culturelle et patrimoniale locale. 

Dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de ville, plusieurs dispositifs sont activement soutenus. Ceux-ci concernent aussi bien des actions de médiation culturelle, avec une programmation large en lien avec les habitants du quartier, ou encore des parcours de découverte d’œuvres musicales ou théâtrales, en lien avec les différents partenaires institutionnels ou associatifs. 

Un partenariat État - Orchestre Victor Hugo

Le partenariat avec l’Orchestre Victor Hugo et la Cité Éducative de Planoise s’inscrit dans l’axe 3 du Pacte pour l’émancipation pour les jeunes de Planoise, mais également dans le projet de la Cité Éducative, « Ouvrir le champ des possibles ». 

Développer la pratique musicale chez les jeunes du quartier, en complément des Classes à Horaires Aménagés Musicales (CHAM) implantées à l’école Bourgogne et au collège Diderot, réduire la fracture culturelle, mettre en œuvre des projets ouverts sur le quartier est ses habitants, et par là même occasion permettre une diffusion de la pratique et de la culture musicale et ainsi contourner l’auto-censure sociale sont quelques uns des objectifs de ces projets. 

"Cette démarche participe également à un désenclavement culturel d’un quartier fortement touché par la misère économique et sociale, dont l’image souffre d’une perception déformée par les faits divers", précise la préfecture du Doubs. 

Ce projet co-porté par une formation musicale d’excellence, devra permettre "une plus large acculturation aux pratiques artistiques, à la création et à l’expression de jeunes éloignés des codes culturels", décrit la préfecture, "il s’agira également, par des actions et projets concrets, de soutenir l’engagement de ces jeunes, de les impliquer dans des pratiques exigeantes, de soutenir estime et confiance en soi." 

Ce projet naissant associera dans un premier temps l’Orchestre Victor Hugo et le collège Diderot, sur des actions ponctuelles conduites en collaboration ; dans un second temps, une extension aux écoles élémentaires sera envisagée en fonction des premiers résultats. 

L' Orchestre Victor Hugo © Préfecture du Doubs

Les missions des partenaires

L’Orchestre Victor Hugo s’engage à : 

  • Rendre possible une vraie rencontre entre les membres de l’orchestre (musiciens, équipe administrative et technique) et les élèves ;
  • Monter un projet associant sur scène des musiciens de l’orchestre et des élèves du collège, avec une représentation à Planoise au mois de juin ;
  • Prévoir un planning d’intervention de musiciens au collège en amont ;
  • Ouvrir les portes de l’orchestre aux élèves (concerts de la saison, répétitions
    ouvertes...).

L’État, au travers de la politique de la ville, s’engage à :

  • Financer le projet ;
  • Assurer un soutien logistique ;
  • Accompagner et relayer l’information et la communication sur le projet.

 Le collège Denis Diderot s’engage à : 

  • Identifier, préparer et accompagner un groupe d’élèves au travail avec l’orchestre Victor Hugo en vue de la représentation au mois de juin ;
  • Accueillir les musiciens de l’orchestre et faciliter les temps de travail communs (aménagements d’emploi du temps, mise à disposition de locaux...) ;
  • Co-organiser la représentation au mois de juin, mettre à disposition l’établissement pour la représentation (si le choix du lieu se porte sur le collège) ;
  • Valoriser le projet via le site internet et les réseaux sociaux ;
  • Diffuser et relayer en direction des familles les informations sur la tenue de la représentation. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.98
nuageux
le 14/04 à 12h00
Vent
2.98 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
49 %