Encore plus froid en fin de semaine…

Publié le 02/02/2012 - 07:50
Mis à jour le 02/02/2012 - 11:57

Jusqu’à -7 °C relevé ce jeudi matin sur Besançon et -14°C dans le Haut-Doubs avec une bise qui rendra le froid cinglant.. et la vague de froid devrait s’accentuer dans les prochains jours. Explications.

 ©
©

Brrrr…

Venue de l'est, la vague de froid devrait s'aggraver dans les prochains jours, avec une possibilité, sans  certitude, qu'un vent plus doux venu de l'ouest fasse remonter le thermomètre la semaine prochaine, selon Météo-France.

Vigilance Orange « grand froid »

22 départements du nord-est et du centre du pays ont été placés en vigilance orange "grand froid", jusqu'"au plus tôt" vendredi 7h00 : ceux d'Alsace (2), de Lorraine (4) et de Franche-Comté (4) ainsi que les Ardennes, l'Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Cantal, la Corrèze, la Creuse, le Gard, la Haute-Loire, la Lozère, la Haute-Marne, le Puy-de-Dôme et le Vaucluse.

"On est sept degrés en-dessous des moyennes de saison aussi bien au nord qu'au sud", dit la prévisionniste Dominique Raspaud. Avec un froid qui va encore s'accentuer jusqu'à la fin de la semaine dans toute la France, et des gelées généralisées y compris dans le sud. « Pour vendredi, on descendra  en-dessous de - 10 en Alsace, France-Comté et Rhône-Alpes... Même en Bretagne, une région souvent épargnée par les températures extrêmes, on attend moins 1 ou moins 2 vendredi matin à Brest ».

« Un ressenti de -15° avec la bise »

Il faudra supporter aussi "un petit vent de nord-est, une bise qui soufflera entre 30 et 40 km/h et qui ajoutera à la sensation de froid", selon Mme Raspaud. Les "températures ressenties" devraient descendre jusqu'à moins 15 vendredi et samedi, surtout dans les régions du Nord, du centre et de l'Est.

Selon Mme Raspaud, ce courant froid "est alimenté depuis plusieurs jours par un puissant anti-cyclone", avec des zones de pressions atmosphériques "considérables" centrées sur la Finlande et le nord-ouest de la Russie. Tout l'est de l'Europe est touché, tandis que des vents d'est font progresser vers la France ce "grand réservoir d'air froid". Il s'agit d'une "vague de froid intense", "une bonne offensive hivernale", comme il s'en produit peut-être tous les 3 à 5 ans, mais pas un record comme en 1956 ou en 1985, note-t-elle.

Le niveau 3 déclenché Isère, en Savoie, dans l'Oise et le Nord.

Le niveau 3 du plan "Grand Froid" - qui permet de mobiliser des places d'hébergement supplémentaires - a été déclenché en Isère, en Savoie, dans l'Oise et le Nord. Des services d'autocars et d'autocars scolaires ne fonctionneront pas jeudi dans le Vaucluse, où les hauteurs de neige atteindront jusqu'à 40 cm.

La circulation des poids lourds est interdite mercredi depuis 22h00 sur les "principaux axes autoroutiers du sud sud-ouest" en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), en raison des risques de neige et de verglas. Cet arrêté concerne essentiellement les autoroutes A7 (Lyon-Marseille), A8 (Marseille-Nice), A50 (Marseille-Toulon) et A54 (Marseille-Nîmes). Près de 80% des 30.000 foyers privés d'électricité dans le Var devaient être rétablis dans la soirée de mercredi, a affirmé ERDF dans un communiqué.

Plus doux en début de semaine prochaine ?

Cette offensive a semblé particulièrement brutale parce que le froid n'a commencé à s'installer que samedi dernier, après "un début d'hiver particulièrement doux". Quand va-t-elle se terminer ? "Il y a encore pas mal d'incertitude". En début de semaine prochaine, "il va s'opérer une lutte entre cet air très froid venu de l'est et un air océanique plus doux, qui va, a partir de dimanche ou lundi, commencer à tenter de s'infiltrer sur les régions les plus à l'ouest", dit Mme Raspaud. Mais difficile actuellement de savoir qui va gagner la bataille...

La situation est infiniment plus dramatique en Europe de l'est, avec par exemple moins 23 degrés à Kiev et 43 morts en six jours, 20 morts en Pologne, 14 morts en Roumanie, 10 morts en Bulgarie, 10 morts en Lettonie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Dans le Doubs, 7.000 chevreuils bientôt abattus ?

Le préfet du Doubs, par arrêté annuel, conformément aux dispositions prévues par l’article L425-8 du code de l’environnement, a fixé le nombre minimal et le nombre maximal de chevreuils à "prélever" par territoire en prenant compte des "dégâts causés par cette espèce", selon une information du 24 avril 2024. Ainsi, 7.000 chevreuils ”maximum” pourront être tués dans le département pour la saison 2024-2025. Le public peut donner son avis sur cet arrêté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.7
légère pluie
le 21/05 à 15h00
Vent
3.59 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
48 %