Enquête participative : avez-vous aperçu des hirondelles ?

Publié le 28/05/2023 - 11:36
Mis à jour le 28/05/2023 - 17:55

Une enquête participative a été mise en place par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) afin de suivre l’évolution des populations des hirondelles de fenêtre en Bourgogne-Franche-Comté. Les participants ont jusqu’au 15 juillet 2023 pour rendre leurs observations. 

Chaque printemps arrive avec son ballet d’hirondelles, de retour de leurs lieux d’hivernage. Cette année, en plus de les observer, vous pourrez compter leurs nids ! Où se trouvent-ils ? Combien sont-ils ? Sont-ils occupés ou vides ?

Description de l'hirondelle fenêtre

Noire et blanche, l’hirondelle de fenêtre est la plus urbaine : elle niche sous les rebords de toits, de balcons ou encore dans les encoignures de fenêtres, même en pleine ville. Elle se reconnaît facilement par son ventre, sa gorge et son croupion blanc ainsi que par sa queue courte. Son nid est un hémisphère formé de boulettes de boue, aisément reconnaissable,

Cette enquête vise à définir une tendance régionale et sera réalisée tous les cinq ans.

Comment participer ?

Rejoignez l’enquête ! Vous avez des compétences naturalistes et souhaitez rejoindre l’enquête ? Contactez la LPO par mail à bfc@lpo.fr en indiquant votre téléphone, votre nom, prénom et votre département.

Vous n’avez pas de compétences naturalistes, mais souhaitez simplement partager vos observations de nids d’hirondelles de fenêtre ? La LPO vous invite à transmettre vos informations via le formulaire dédié sur le site internet (vous y trouverez également un guide d’identification).

Une espèce en danger

"En France, les populations d’hirondelle de fenêtre et d’hirondelle rustique ont chuté de 30 à 40 % durant ces trente dernières années", alerte la LPO qui dénonce "l'artificialisation des sols", le "maintien de l’agriculture intensive", la "destruction volontaire des nids", la "diminution des insectes" et le "ravalement des façades".

Infos +

  • Les hirondelles sont intégralement protégées (loi du 10 juillet 1976 sur la Protection de la nature). La destruction des individus ou des nids, même non-occupés, est interdite par la loi, y compris en hiver.
  • Tout responsable d’une infraction s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 € et/ou à une peine jusqu’à trois ans d’emprisonnement.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Météo : un week-end très beau et très chaud en Franche-Comté

C'est un week-end qui aura presque des allures d'été que nous annonce Météo France pour ce samedi 6 et dimanche 7 avril 2024 en Franche-Comté. Le soleil sera voilé mais présent tout au long du week-end et les températures s'annoncnet anormalement élevées. De quoi faire plaisir aux spectateurs du carnaval de Besançon qui aura lieu ce dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.2
légère pluie
le 17/04 à 18h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
89 %