Entrée de capitaux chinois dans PSA : ce serait "une catastrophe" pour Sophie Montel (FN)

Publié le 14/10/2013 - 15:53
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

La conseillère régionale de Franche-Comté FN Sophie Montel a réagi, par un communiqué, à l’annonce d’une éventuelle entrée du groupe chinois Dongfeng dans le capital de PSA Peugeot Citroën. Elle estime qu’une alliance PSA/Dongfeng serait "une catastrophe pour l’industrie automobile française et ses salariés".

conseil_regional_seance_30.10.09_006.jpg
Sophie Montel ©archives carvy
PUBLICITÉ

L’élue montbéliardaise, présidente du groupe FN au Conseil régional de Franche-Comté, par ailleurs membre du Bureau politique du FN, étaye ainsi sa position : 

"D’abord, parce que l’argument qui consiste à dire que l’arrivée de nouveaux capitaux serait bénéfique pour le groupe PSA est un leurre. Une aubaine pour les actionnaires, certes mais une alliance avec le constructeur chinois ne ralentirait en rien la politique de dégraissage de ses effectifs, menée par la direction du constructeur au lion depuis le début des années 2000 en France. Pour preuve, en 2012 alors que GM entrait au capital de PSA, M. Varin annonçait la suppression de 11 000 postes dans l’hexagone d’ici mai 2014 !"

"Ensuite, parce qu’une éventuelle alliance avec les Chinois, aboutirait sans conteste à davantage de délocalisations, non seulement pour la production mais également pour le secteur recherche et développement (les technologies de demain). Pour rappel, pendant que des postes R&D sont supprimés à Sochaux, PSA en crée au Brésil… On apprenait aussi début septembre que PSA étudie sérieusement la possibilité de délocaliser au Maroc une partie de son secteur R&D, actuellement basé en France, afin de faire des économies !"

Pour Sophie Montel, "l’Etat doit sérieusement envisager d’entrer majoritairement au capital (même temporairement) du groupe français afin de stopper l’hémorragie des délocalisations et des suppressions de postes", ajoutant : "le Front National rappelle également que des solutions concrètes existent pour soutenir et relancer la filière automobile française avec notamment la mise en place de droits de douane ajustables qui permettraient d’annuler les effets négatifs d’une concurrence libre et non faussée encouragée, elle, par l’Union européenne et le système UMPS". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.63
partiellement nuageux
le 22/10 à 18h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
94 %

Sondage