Entrée de capitaux chinois dans PSA : ce serait "une catastrophe" pour Sophie Montel (FN)

Publié le 14/10/2013 - 15:53
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:28

La conseillère régionale de Franche-Comté FN Sophie Montel a réagi, par un communiqué, à l’annonce d’une éventuelle entrée du groupe chinois Dongfeng dans le capital de PSA Peugeot Citroën. Elle estime qu’une alliance PSA/Dongfeng serait « une catastrophe pour l’industrie automobile française et ses salariés« .

L’élue montbéliardaise, présidente du groupe FN au Conseil régional de Franche-Comté, par ailleurs membre du Bureau politique du FN, étaye ainsi sa position : 

"D’abord, parce que l’argument qui consiste à dire que l’arrivée de nouveaux capitaux serait bénéfique pour le groupe PSA est un leurre. Une aubaine pour les actionnaires, certes mais une alliance avec le constructeur chinois ne ralentirait en rien la politique de dégraissage de ses effectifs, menée par la direction du constructeur au lion depuis le début des années 2000 en France. Pour preuve, en 2012 alors que GM entrait au capital de PSA, M. Varin annonçait la suppression de 11 000 postes dans l’hexagone d’ici mai 2014 !"

"Ensuite, parce qu’une éventuelle alliance avec les Chinois, aboutirait sans conteste à davantage de délocalisations, non seulement pour la production mais également pour le secteur recherche et développement (les technologies de demain). Pour rappel, pendant que des postes R&D sont supprimés à Sochaux, PSA en crée au Brésil… On apprenait aussi début septembre que PSA étudie sérieusement la possibilité de délocaliser au Maroc une partie de son secteur R&D, actuellement basé en France, afin de faire des économies !"

Pour Sophie Montel, "l’Etat doit sérieusement envisager d’entrer majoritairement au capital (même temporairement) du groupe français afin de stopper l’hémorragie des délocalisations et des suppressions de postes", ajoutant : "le Front National rappelle également que des solutions concrètes existent pour soutenir et relancer la filière automobile française avec notamment la mise en place de droits de douane ajustables qui permettraient d’annuler les effets négatifs d’une concurrence libre et non faussée encouragée, elle, par l’Union européenne et le système UMPS". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.52
couvert
le 03/03 à 12h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
91 %